Enerzine

« Le silicium pur est capable de stocker jusqu’à 4.200 mAh/g »

Partagez l'article

Afin de développer des batteries au lithium-ion polymère rechargeables à haute densité énergétique, Enevate a annoncé la disponibilité de sa technologie HD-Energy qui utilise une nouvelle anode composite offrant quatre fois la densité énergétique des anodes en graphite traditionnelles.

"Enevate utilise une approche technique unique pour les anodes au silicium qui est réellement différente et novatrice dans la production des batteries au lithium-ion à haute densité énergétique" a déclaré le docteur John Goodenough, récipiendaire de la Haute Médaille des Sciences des États-Unis (National Medal of Science) pour sa participation à l’invention de la batterie au lithium-ion, et professeur des sciences des matériaux à l’Université d’Austin au Texas. "Je suis impressionné par leur technologie et leur procédé qui, en plus d’être pratiques, permettent une fabrication en gros volumes suffisamment économique pour l’électronique grand public."

Développée après plusieurs années de recherches originales, la nouvelle technologie HD-Energy d’Enevate utilise des anodes composites à dominante silicium pour les batteries au lithium-ion polymère rechargeables qui augmentent grandement la densité énergétique par rapport aux batteries anodiques en graphite traditionnelles.

Alors que les anodes en graphite traditionnelles permettent un stockage de 372 mAh/g, le silicium pur est capable de stocker potentiellement jusqu’à 4.200 mAh/g grâce à un procédé d’alliage. Les anodes conductrices, flexibles et autonomes sont constituées de silicium majoritaire dans une micromatrice composite complexe qui est 100 % active et ne contient pas de liant inactif ou « zone morte ». Elles sont conçues pour une fabrication en gros volumes.

La technologie HD-Energy produit une anode monolithique ou à « particule unique » de capacité élevée qui permet de concevoir des batteries pouvant atteindre aujourd’hui 700-800 Wh/l de densité énergétique essentielle avec une longévité comparable à celle des batteries en graphite. Les approches concurrentielles utilisant les nanofils ou nanoparticules au silicium sont difficiles et peu rentables à fabriquer en gros volumes. D’autres approches utilisant l’oxyde de silicium (SiO) comme additif de dilution dans les anodes en graphite n’améliorent pas suffisamment les performances.

"Nous avons développé des batteries au lithium-ion à très haute densité énergétique pour la production de masse avec notre nouvelle technologie HD-Energy qui utilise des anodes à dominante silicium" a déclaré le docteur Benjamin Park, directeur technique (CTO) chez Enevate. "Cette approche nouvelle et différente nous permet de développer un plan d’action pour une densité volumique d’énergie supérieure à 1000 Wh/l qui est très intéressante pour différencier les applications mobiles grand public."

"Pensez aux possibilités qu’offre une densité énergétique plus importante sur les smartphones et d’autres dispositifs mobiles" a déclaré Jarvis Tou, vice-président exécutif du marketing produit chez Enevate. "La conception sobre du produit, associée à une augmentation significative de l’énergie, permet d’alimenter des fonctionnalités gourmandes en énergie, telles que, notamment, nouvelles capacités logicielles, affichages améliorés, capteurs toujours actifs, caméras perfectionnées, connectivité accélérée et meilleures performances."

Utilisant la technologie HD-Energy, les modèles personnalisés des batteries Enevate présentent également une impédance à courant alternatif ou résistance interne très faible, s’élevant généralement à moins de la moitié de celle des batteries au graphite. L’utilisation des cathodes, séparateurs et électrolytes disponibles dans l’écosystème lithium-ion d’aujourd’hui permet à Enevate de concevoir des batteries au lithium-ion répondant aux certifications UN, UL et CTIA en matière de sécurité.


** Enevate, dont le siège se situe à Irvine en Californie, se concentre sur la production de batteries au lithium-ion pour téléphones intelligents (smartphones), tablettes, ordinateurs portables hybrides ultra-minces et dispositifs portatifs. Offrant une densité énergétique nettement supérieure et des facteurs de forme plus minces, ces batteries durent plus longtemps et requièrent moins d’espace.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "« Le silicium pur est capable de stocker jusqu’à 4.200 mAh/g »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Tech
    Invité

    article pour plouc__ dans un autre post d’hier les batteries font encore des bonds énormes en performance, de 372 à 4200mAh/g c’est carrément un ordre de grandeur!!

    marcarmand
    Invité

    Comme pour la médecine, on entend souvent parler de gros progrès, mais on ne les voit pas souvent arriver dans le domaine public. Celui qui mettra sur le marché une batterie de 1000 Wh/kg à un prix abordable aura gagné le gros lot!

    chiedo
    Invité

    Effectivement c’est pas la premiere « percé revolutionnaire qui va changer le monde » d’ont on entend parler …. mais ca sort jamais -_-

    O.rage
    Invité

    Tout dépends, si vous voulez dé-réglementer les normes de sûreté et de sécurité pour que la population accepte qu’une batterie explose ou prenne feu de temps en temps (nettement plus fréquemment que les batteries au lithium on va dire) ou que sa durée de vie soit inférieure à quelques mois/semaines/jours… le tout pour un coût prohibitif… vous pouvez écrire une lettre à votre député/formation politique préférée

    chiedo
    Invité

    La france n’est pas le centre du monde, ca ne sort nul part, quelque soit les normes (ou leur innexistance)… on en entend simplement plus parlé. Dans certain domaine on cherche la performence quelque soit le prix ou la durée de vie, ce ne sont pas des facteur discriminant.

    wpDiscuz