Le site d’Arjowiggins à Amélie-les-Bains se met au vert

Arjowiggins Healthcare, spécialiste mondial de la fabrication de papiers, a annoncé hier avoir confié à Cofely, la conception, la construction, le financement et l’exploitation pendant 15 ans d’une unité de production de vapeur à partir de biomasse pour sa principale usine d’Amélie-les-Bains-Palalda**.

Ce contrat s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets Biomasse Chaleur Industrie et Agriculture (BCIA) géré par l’ADEME. Cofely va à cet effet mettre en place 2 chaudières biomasse d’une puissance totale de 17 MW, qui couvriront 95 % des besoins énergétiques du site. L’installation consommera chaque année 35 000 tonnes de bois-énergie, composé de plaquettes forestières et de palettes broyées.

Cofely qui s’est engagé à s’approvisionner dans la vallée de Céret participera à l’essor de la filière bois dans les Pyrénées-Orientales à travers des contrats de long terme, apportant ainsi une visibilité économique importante à la filière tout en contribuant à la pérennisation d’emplois locaux.

L’utilisation de la biomasse en substitution aux énergies fossiles permettra selon a filiale de GDF Suez d’éviter le rejet dans l’atmosphère "de 17 000 tonnes de CO2 par an."

L’investissement porté par Cofely s’élève à 7,8 millions d’euros, dont une partie est subventionnée par l’ADEME à hauteur de 2,6 millions d’euros. Par ailleurs, ce contrat représentera pour Cofely un chiffre d’affaires total de 60 millions d’euros sur 15 ans.

Les travaux doivent commencer à l’automne 2011, pour une mise en service en février 2013.

** qui célèbre son centenaire cette année.
* Engagé depuis plus de trente ans dans la production et la distribution d’énergies locales et renouvelables, notamment le bois-énergie, Cofely avait présenté six dossiers pour le premier appel à projets BCIA, tous retenus au titre du Fonds chaleur. Deux chaufferies dans les usines Michelin de Cholet et de Bourges ont déjà été mises en service.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le site d’Arjowiggins à Amélie-les-Bains se met au vert"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Heureux
Invité

Et voilà, encore une fois GDF nous montre qu’il veut préparer l’avenir et ouvrir de nouveaux horizons à l’énergie. Quand ce n’est pas directement GDF, c’est une filliale ce qui prouve que GDF sait s’entourer.

Rice
Invité

… et quand ce n’est pas le contribuable qui finance l’intégralité, il “subventionne” à concurrence de 33 % !!!!!! Comme si, au vu de leurs bénéfices respectifs, ce groupe papetier mondial et c’est énergéticien mondial en avaient besoin… Scandaleuse utilisation des deniers publics.

wpDiscuz