Le solaire thermique poursuit sa croissance en Europe

L’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER publie son 6eme baromètre de la situation du solaire thermique en Europe.

Avec près de 44,3 % d’augmentation entre 2005 et  2006 (contre 23,5% l’année précedente), le marché européen du solaire thermique connaît une expansion record.

Les capteurs (vitrés et non vitrés) représentent désormais une surface totale de plus de 3 millions de m² , soit l’équivalent d’une hausse de puissance de 2 159,7 MWth, selon le baromètre. Les capteurs vitrés y représentent la majeure partie du marché.

L’Allemagne conserve sa place de leader européen en terme de surface. Le pays est passé de 980 000 m² en 2006 à plus de 1,5 million de m² en 2006. Face à cette hausse constante de la demande en installations, les subventions ont été plusieurs fois revues à la baisse, afin de respecter les budget annuel alloué.

La France, placée 4ème pour la surface exploitée après la Grèce et l’Autriche, connaît toutefois la plus forte croissance au sein de l’Union. Le pays dépasse désormais le million de mètres carrés installés (1 160 400 m², pour une capacité de 812,3 Mwth).

Mais ramenée à l’échelle de la population, cette surface exploitée ne correspond qu’à 18m² par habitant. A placer en perspective avec les 730 m² par habitant à Chypre, loin devant les autres pays membres.

Le solaire thermique poursuit sa croissance en Europe 

Le marché français a représenté 300 000 m² en 2006, dont 75 000 dans les DOM. Soit une augmentation de 83,1% par rapport  à 2005. En Métropole, il représente 35 000 chauffe-eau solaires individuels, 5 000 systèmes combinés et 22 000 m² pour l’eau chaude sanitaire collective, selon l’association professionnelle Enerplan.

Les particuliers français bénéficient d’un crédit d’impôt de 50 % du prix de l’équipement, en plus des aides des collecticités locales ( Conseil régionaux en particulier ). La nouvelle règlementation thermique (RT 2005) instaurée en vue d’améliorer la performance des bâtiments neufs et réhabilités, participe du dynamisme du solaire thermique en appuyant le développement des énergies renouvelables.

A ce rythme de croissance, le pays pourrait atteindre ses objectifs d’un million de m² installés chaque année à partir de 2010 (Plan Face Sud).

L’Espagne bénéficie quant à elle de la politique la plus ambitieuse en matière de solaire thermique. Obligation y est faite à partir de 2007 de couvrir les besoins en eau chaude de tout nouveau bâtiment à hauteur de 30 à 70% des besoins, par le moyen d’installations solaires thermiques. Le pays devrait donc lui aussi observer une très forte croissance de son marché dans les années à venir.

 
 (src: Observ’ER)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le solaire thermique poursuit sa croissance en Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
totem
Invité

L’Allemagne a 80M d’habitants environ. La surface de capteurs/1000h est donc : 1.500.000/80.000 = 18,75 m²/1000h et non 104.

Cheb
Invité

Petite erreur dans le texte : 18m² pour 1000 habitants et non PAR habitant

effisk
Invité

Cela m’étonnait aussi. Merci pour la correction.

wpDiscuz