Le Solar Impulse HB-SIA a décollé pour de vrai

Ca y est ! le Solar Impulse HB-SIA a décollé mercredi à 10h27 de l’aérodrome de Payerne pour la première fois, avant d’atterrir une heure et demi plus tard sous les applaudissements.

Après plusieurs tests au sol effectués ces derniers jours et compte tenu des prévisions météorologiques, le pilot d’essai Markus Scherdel a pris les commandes du prototype et a effectué ce premier vol autour de l’aérodrome de Payerne.

Aux premières heures de la matinée, le Solar Impulse HB-SIA avait d’abord été tiré hors de son hangar jusqu’à sa piste de décollage. Immense et léger, l’avion solaire s’est ensuite envolé sans bruit. Il a ensuite grimpé rapidement dans les airs pour atteindre une altitude maximum de 1200 m. L’objectif de la mission était de vérifier que le comportement de l’avion en vol correspondait bien aux calculs et simulations réalisés par le simulateur de vol.

"Le HB-SIA s’est comporté comme l’avait laissé prévoir le simulateur de vol ! Malgré son immense envergure et son poids plume, la contrôlabilité de l’appareil correspond à nos attentes !" a déclaré Markus Scherdel.

Le Solar Impulse HB-SIA a décollé pour de vrai

Aujourd’hui "ce n’est pas une révolution pour l’aviation, mais une révolution pour Solar Impulse", a déclaré Bertrand Piccard, l’un des initiateurs du projet Solar Impulse. "Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir jusqu’aux vols de nuit et plus encore jusqu’au tour du monde mais aujourd’hui, grâce au travail hors du commun de toute une équipe, une phase essentielle vers la concrétisation de notre vision a été franchie."

Le Solar Impulse HB-SIA a décollé pour de vrai

« Notre avenir dépend de notre capacité à nous convertir rapidement à l’utilisation d’énergies renouvelables. Solar Impulse veut démontrer ce qu’il est possible de faire aujourd’hui en utilisant ces énergies et en appliquant les nouvelles technologies propres qui permettent d’économiser les ressources naturelles. »

Le Solar Impulse HB-SIA a décollé pour de vrai

Les concepteurs du projet veulent maintenant lancer leur deuxième avion dans l’aventure du tour du monde. Le périple se fera en cinq étapes d’ici 2013, et non plus en 2012 comme annoncé précédemment.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le Solar Impulse HB-SIA a décollé pour de vrai"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

C’est vraiment un exploit d’avoir fait voler un engin pareil! Chapeau aux ingénieurs et au pilote. Pour stabiliser un avion avec des ailes aussi larges, avant l’aterrissage, ne devait vraiment pas être facile. C’est clair, cependant, que ce premier prototype ne peut voler (en tous cas décoller et aterrir) que par vent très faible. Mais ce n’est qu’un début. Nous voici revenu en temps des pionniers! Aéronautiaue 2.0, an un. C’est vraiment rafraîchissant! Merci M. Piccard.

Pastilleverte
Invité
et bravo pour cet explioit (de pilotage) comme expliqué par Samive. Un point commun avec l’A380 : l’envergure de la “bête” (80m) Un tour du monde bientôt, nous n’en doutons pas. Une transposition dans le domaine de l’aviation commerciale, même à l’horizon 2050 et même pour des petites capacités d’emport ( 20 passagers + pilote), nous en doutons fortement, d’autant plus qu’à cette date la probabité qu’on fabrique des “bio” carburants durables (ne rentrant pas en compétition avec l’alimentaire) et rentables (pour un prix équivalent baril 80$ valeur 2010)est élevée. A cette époque les nouveaux avions “classiques” auront réduit leurs… Lire plus »
traction0
Invité

En effet, voici un peu plus de cent ans, au cours du mois de juillet 1909, Blériot traversait la manche avec un appareil rudimentaire comme aujourd’hui, malheureusement je ne serai plus là en en 2110 pour voir l’évolution de cette nouvelle machine, dommage !!

Scorpion60
Invité

Bravo les SUISSES, Quel brillant intelect que cette Famille PICCARD … de Père en fils : “Chapeau bas” et Félicitations au Pilote d’essais. Ils sont parout les Suisses, sous la Mer, sur l’eau, dans les Airs …. à quand la mise au point d’une vraie voiture électrique ?

traction0
Invité

Bien entendu, formidable machine mais qui ne reste, du moins pour l’instant qu’un rêve, le développement vers une machine “utile” me semble encore très loin, et pour les voitures, n’en parlons pas le jour où elles seront utilisables en grande série n’est pas pour demain, pourquoi toujours s’entêter avec l’électricité, il y a tant d’autres moyens d’économiser, les moteurs thermiques ne sont pas arrivés à la fin de leurs développements, tout ceci est une question de “gros sous” et de politique de bas étage !

Etienne solar
Invité

Bravo à l’équipe dE Piccard pour ce magnifique démonstrateur ! Il nous permettra visualiser clairement les progrets en R&D au fil des ans … avec l’augmentation de la capacité des batteries et l’augmentation de la performance des cellules PV, nous verrons son envergure diminuer et son domaine de vol s’étendre … Il me semble assez bruyant, les hélices peuvent donc être optimisées … ainsi la puissance augmentera et le niveau sonore baissera sans doute au fil des ans. Génial!

marcarmand
Invité

Il y a aujourd’hui dans Le Monde un article équivalent, mais avec des chiffres: puissance des moteurs, poids de l’appareil, financement. Pourquoi Enerzine ne nous fournit-il jamais ce genre de renseignements?

enerZ
Invité

Bonjour, Enerzine parle de ce projet depuis des années …. Je vous conseille de lire les anciens articles :  Cdlt. Le modérateur

wpDiscuz