Enerzine

Le stade mythique du Maracanã intégre 1.556 modules solaires

Partagez l'article

Depuis la Coupe du monde de la FIFA 1950, le stade Maracanã représente l’un des lieux mythiques du ballon rond et grâce à de récentes rénovations, il pourrait maintenant entrer dans l’histoire du développement durable.

En effet, Yingli Green Energy s’est associé avec Light ESCO, EDF Consultoria, Schlaich Bergermann und Partner ainsi qu’avec l’État de Rio de Janeiro pour installer plus de 1.500 panneaux sur la toiture du stade.

Ce système solaire générera une quantité d’électricité suffisante pour alimenter plus de 240 foyers chaque année tout en évitant l’émission de plus de 2.560 tonnes de dioxyde de carbone.

Les partenaires de Yingli ont résolu le problème architectural que représentait le toit en toile rétractable du stade en montant les panneaux solaires sur une structure métallique circulaire entourant la toiture. Bien en vue, ces modules solaires doivent porter l’énergie verte sur le devant de la scène internationale lors des prochaines compétitions, contribuant à sensibiliser les amateurs de football de la planète entière aux questions environnementales.

Le stade mythique du Maracanã intégre 1.556 modules solaires

Les 1556 panneaux solaires du stade Maracanã sont montés sur une structure métallique circulaire de 183 tonnes entourant la toiture du stade. Cette structure fournit un espace utilisable d’environ 2.380 m2 pour l’installation des modules.

A sa construction, pour la Coupe du monde 1950, le stade Maracanã pouvait accueillir plus de 200.000 supporters, ce qui faisait de lui le plus grand stade du monde en termes de capacités. Désormais, il compte 78.838 places assises, soit le plus grand stade d’Amérique du Sud.

Le stade mythique du Maracanã intégre 1.556 modules solaires

[ Les panneaux solaires sont montés sur un cercle métallique entourant le toit en toile rétractable du stade. Le permier panneau a été installé sur le stade en avril 2013. ]

L’Etat de Rio de Janeiro prévoit de construire davantage de projets solaires dans le quartier du Maracanã, notamment à l’Université de l’Etat de Rio de Janeiro (UERJ) et au gymnase Maracanazinho.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz