Le Sud Ouest accueille 2 centrales photovoltaïques d’envergure

D’un investissement de 18 millions d’euros pour une capacité de production annuelle totale de 5 GWh par an, Neoen a inauguré récemment deux centrales photovoltaïques d’envergure, l’une concerne des ombrières photovoltaïques du parking du Zénith de Pau et l’autre, une réalisation en toiture du plus grand silo de maïs du Groupe Coopératif Maïsadour.

Le Zénith de Pau, une centrale solaire au cœur de la ville

3,2 MWc installés • 13 860 modules poly-cristallins • 105 ombrières soit 22 800 m2 • 1 260 places de parking couvertes • 3,2 GWh par an • 1 000 foyers alimentés • 9 mois de travaux

Lancé en décembre 2009 à l’initiative de la Ville de Pau, ce projet est le plus grand projet d’ombrières photovoltaïques raccordé sur le domaine public français.

L’intérêt de ces ombrières réside notamment dans la possibilité de réaliser des centrales solaires d’envergure en zone urbanisée, sans empiéter sur la surface utile au sol. Le projet a permis d’installer sur 25.000 m² du parking du Zénith une centrale de production électrique d’origine photovoltaïque posée sur 105 ombrières permettant de protéger les véhicules visiteurs des intempéries et du soleil. Elle produira chaque année environ 3,2 GWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 1.000 foyers.

Conçu, réalisé et exploité par neoen, le projet a également été financé intégralement par neoen pour un investissement total d’environ 12 ME. Une redevance annuelle d’occupation du parking sera versée à la Ville de Pau en contrepartie de ce droit consenti pour une durée de 20 ans.

Pour compléter le dispositif d’ombrières, neoen a également installé un système d’éclairage en dessous des ombrières et dans les allées de circulation du parking, ainsi qu’un système de vidéosurveillance qui permettra une intervention rapide en cas de dysfonctionnement de la centrale ou d’enclenchement du système d’alarme. Pour l’agrément du parking, neoen procèdera au printemps 2012 à l’installation de 42 jardinières équipées d’un système d’arrosage goutte à goutte. Les travaux qui ont débuté en février 2011 ont été achevés en octobre 2011. Les ombrières photovoltaïques ont été raccordées le 6 octobre 2011.


Le silo de Maïsadour, un fort savoir-faire technique

1,7 MWc de puissance électrique • 7 360 modules poly-cristallins • 12 000 m2 de toiture • 1,7 GWh par an • 500 foyers alimentés • 280 tonnes d’amiante traitées • 6 mois de travaux

La société Agralia, filiale du Groupe Coopératif Maïsadour, parmi les trois premiers groupes agro-alimentaires de l’Aquitaine, a choisi neoen pour équiper de panneaux solaires photovoltaïques son plus grand silo de maïs, d’une surface de 13 400 m2, situé à Aire-sur-l’Adour (Landes). Représentant pour neoen un investissement de 6 millions d’euros, pour une puissance installée de 1,7 MWc, le projet a consisté à rénover la toiture du bâtiment, dont l’amiante a été retirée à cette occasion. En tant que producteur d’électricité verte, neoen a réalisé l’investissement puis exploitera la centrale photovoltaïque qui a été installée par sa filiale Gensun.

Le Sud Ouest accueille 2 centrales photovoltaïques d'envergure

Le silo étant soumis à la réglementation ATEX (« Atmosphère Explosive ») et classé ICPE (« Installation Classée Pour l’Environnement »), une étude technique approfondie a dû être réalisée afin de vérifier la compatibilité du projet photovoltaïque avec ces contraintes et garantir la sécurité du site et de ses employés.

Les travaux de construction ont démarré en mars 2011 et ont duré 6 mois. La mise en service de la centrale s’est effectuée le 29 septembre 2011. Celle-ci produira chaque année 1 730 MWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle de la commune de Haut Mauco, où se trouve le siège social du Groupe Coopératif Maïsadour.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le Sud Ouest accueille 2 centrales photovoltaïques d’envergure"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cleantuesday
Invité

On est encore a pres de 4€/Wc….. pas normal

dede29
Invité

Espérons qu’il n’y aura pas de vandalisme dans ce lieu publique .

Raoul-78
Invité
Avec autant d’encapsuleur de modules PV autour de ces sites (SOLAREZO-40, TENESOL-31, FONROCHES-47) on imagine bien que les panneaux posés sont assemblés en France ! (à défaut d’avoir des cellules françaises, mais pourquoi pas allemandes ?). Dommage que ce genre d’article omette systématiquement de parler de l’origine des produits installés (manneaux, onduleurs, systèmes de montage) et des installateurs (polonais, roumains ?); Bref, autant de beaux investissements qui rapporteront bien aux exploitants, mais qui ne rapportent rien aux entreprises locales et qui en plus son payés par les contribuables français au travers la CSPE !!!! Ne serais-je qu’un empêcheur de spolier… Lire plus »
renewable
Invité

le problème c’est qu’il s’agit de projet d’avant le moratoire avec des tarifs scandaleux. Et du coup tout le monde se gave à tous les échelons (banques, fabriquants, installateurs, financeurs) et on aboutit à un prix total sans rapport avec la réalité. D’ailleurs je ne serai pas étonné que le prix indiqué soit celui de la pub et des infos du projet de l’époque de l’enquet publique et du dossier de PC. Aujourd’hui le moindre projet se fait à 2€ du W tout compris

Steph
Invité

On du PV abordable ? Pas de probleme : 1/ vous me retirez l’obligation stupide d’integration et vous pourrez baisser le tarif PV de 10%. 2/ vous obligez EDF a connecter l’installation sous 3 mois sous peine de sanctions financiere : baisser le tarif de 5%. Ensuite je veux aussi savoir combien ont coute les structures de carport (ca n’est pas anodin) ainsi que le loyer verse au proprietaire de la surface. Et de toutes facons, avec notre gouvernment vendu un nuke, de tels projets ne se lancent plus depuis 1 ans maintenant.

wpDiscuz