Le suisse BKW FMB rachète 5 petites centrales hydroélectriques

L’énergéticien suisse BKW FMB Energie SA (FMB) a annoncé hier le rachat de cinq petites centrales au fil de l’eau à l’entreprise d’électricité italienne Sorgenia pour un montant non divulgué.

Ces installations sont situées dans la Vallée d’Aoste et affichent une puissance installée totale de près de 8 mégawatts (MW). Cette acquisition permet à FMB de renforcer sa présence dans le nord de l’Italie. Depuis 2006, elle détient et exploite déjà 8 centrales hydroélectriques d’une puissance totale de 42 MW autour du lac d’Iseo (Lombardie).

Le groupe d’entreprises italien Sorgenia vend un groupe de 5 petites centrales avec une puissance individuelle comprise entre 1 et 3 MW. La production annuelle s’élève à environ 30 gigawattheures. Ces installations disposent de concessions valables.

FMB indique dans un communiqué que ce rachat lui permet de compléter son portefeuille hydraulique dans le nord de l’Italie et de renforcer sa présence au niveau local. "Combiné à d’autres activités dans tous les domaines de la chaîne de création de valeur du marché italien de l’électricité, il permet également à FMB de consolider sa position en Italie."

Les centrales au fil de l’eau (src : FMB)

Les centrales au fil de l’eau se caractérisent par le traitement d’un débit important malgré une faible différence de hauteur entre l’amont et l’aval (chute). La plupart se situent au bord d’un cours d’eau.

Ce type de centrale n’est pas à même de couvrir la demande dite de pointe car l’eau doit être traitée sur-le-champ. Le débit est particulièrement important au printemps, au moment de la fonte des neiges ; en revanche, c’est justement quand les besoins en électricité sont les plus importants, à savoir en hiver, qu’il est le plus faible.

Les centrales à accumulation (src : FMB)

L’énergie renouvelable ne peut être accumulée dans des quantités importantes que sous forme de lacs de grande capacité. Situées le plus souvent en altitude, les centrales à accumulation présentent une chute haute qui génère une pression élevée. Elles sont ainsi susceptibles de produire une grande quantité d’énergie malgré un faible débit. Leur production peut donc être adaptée aux besoins, d’où une sécurité accrue en matière d’approvisionnement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz