Le taxi noir hybride fait son apparition à Londres

Les taxis noirs à pile à combustible ont fait leur première apparition dans les rues de Londres, depuis leur homologation pour la route par l’agence britannique de certification des véhicules (VCA).

Le projet visant à mettre en service une flotte de taxis zéro émission dans les rues de Londres d’ici à 2012 est sur la bonne voie avec les premiers taxis noirs dotés d’une pile à combustible, combinant un total de 8 000 miles d’essais (12.874 km) sur route et circuit.

Lors de son premier trajet dans les rues de Londres, l’un des taxis noirs à pile à combustible a montré son efficacité durant les heures de pointe, offrant une accélération régulière et réactive grâce à ses moteurs à pile à combustible et électrique.

Boris Johnson, le maire de Londres a déjà annoncé des projets visant à augmenter le nombre de stations de distribution d’hydrogène au sein de la capitale. « Ces prototypes de taxis zéro émission qui associent une technologie de pile à combustible révolutionnaire à un désign classique emblématique, constituent un brillant exemple de l’ingéniosité britannique. Ils marquent une étape majeure de mon objectif qui consiste à créer une flotte de taxis plus respectueuse de l’environnement, dans un premier temps grâce à l’introduction des toutes premières limites d’âge des véhicules favorisant l’adoption de véhicules zéro émission au fur et à mesure de leur arrivée sur le marché. Des taxis abordables et à faibles émissions sont à notre portée et j’invite les constructeurs à redoubler d’efforts pour les produire » a t’il déclaré.

Les taxis hybrides ont été mis au point par un consortium dirigé par Intelligent Energy, constitué de Lotus Engineering, London Taxis International et TRW Conekt, et partiellement financé par le Technology Strategy Board, une entité des pouvoirs publics britanniques. Le taxi hybride à pile à combustible et batterie offre une autonomie de 250 miles (400 km) et une capacité de rechargement rapide, tout en gardant son design de taxi londonien traditionnel.

Des véhicules entièrement opérationnels, homologués et éprouvés ayant été produits, le consortium envisage désormais passer à l’étape suivante en mettant en service une flotte complète à Londres d’ici à 2012.

« Les taxis noirs à pile à combustible ont fait leurs preuves sur la route, en parcourant des milliers de miles. En effet, même si de nombreuses personnes les ont déjà croisés tandis qu’ils circulaient dans différentes régions du Royaume-Uni, nous sommes aujourd’hui ravis d’annoncer officiellement leur homologation pour la conduite sur route, ainsi que leur multiplication sur les routes au cours des prochains mois, » a indiqué M. Henri Winand, directeur d’Intelligent Energy.

« Les véhicules verts font une apparition massive dans nos rues. Le prix élevé de l’essence et la volonté d’améliorer la qualité de l’air en font la solution la plus judicieuse. Le taxi londonien zéro émission ressemble à un taxi traditionnel et offre les mêmes performances, même sur de longues distances. Il s’agit d’une innovation britannique exceptionnelle et je suis impatient de les voir circuler dans Londres l’an prochain » a déclaré Chris Huhne, Ministre de l’Énergie et du Changement climatique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le taxi noir hybride fait son apparition à Londres"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
oeildecain
Invité

Et voilà, c’est fait ….. ils ont tiré les premiers … Une page de plus dans le catalogue des ENR qui vont s’adapter à tout ………….. ENR vers H2 = électricité mobile et à la demande ….. Sceptiques dépêchez-vous de tourner casaques !

Theobald
Invité

Zero emission ??? et ils produisent comment leur hydrogène nos chers amis anglais ?

Fleurent
Invité
Beaucoup d’erreurs proviennent du fait que de nombreuses publications considèrent l’hydrogène comme une énergie renouvelable. Je ne sais pas qui a lancé cette affirmation. Quoique fausse elle a eu beaucoup de succès ce qui montre à quel point la presse peut véhiculer des erreurs….. L’hydrogène est au même titre que l’électricité un vecteur d’énergie La transformation de l’énergie contenue dans l’hydrogène en énergie electrique ou mécanique se fait avec un tres faible rendement l’article est muet sur le stockage qui se fait en general pour les vehicules sous forte pression 4 à 700 Bars donc avec beaucoup de pertes donc… Lire plus »
Fleurent
Invité
Beaucoup d’erreurs proviennent du fait que de nombreuses publications considèrent l’hydrogène comme une énergie renouvelable. Je ne sais pas qui a lancé cette affirmation. Quoique fausse elle a eu beaucoup de succès ce qui montre à quel point la presse peut véhiculer des erreurs….. L’hydrogène est au même titre que l’électricité un vecteur d’énergie La transformation de l’énergie contenue dans l’hydrogène en énergie electrique ou mécanique se fait avec un tres faible rendement l’article est muet sur le stockage qui se fait en general pour les vehicules sous forte pression 4 à 700 Bars donc avec beaucoup de pertes donc… Lire plus »
oeildecain
Invité
SUR LE MOT ENERGIE : En littérature, énergie = force En physique, énergie = grandeur qui représente une capacité à produire un travail, à élever une température etc …….. On pourrait passer des heures à discuter des divers classements en énergies ou en vecteurs …….. si on prend la force, peu d’éléments ont droit à l’appellation énergie, mais par contre si on prend l’élévation de température, presque tous les éléments y ont droit …….. SUR L’ENR HYDROGENE : L’hydrogène étant un des éléments les plus présents dans notre univers, il est évident qu’il existe maintes façons de le retrouver ……dont… Lire plus »
wpDiscuz