Le titre EDF Energies Nouvelles plébiscité

L’introduction en bourse de EDF Energies Nouvelles a rencontré un grand succès auprès des investisseurs institutionnels français et internationaux ainsi qu’auprès des investisseurs particuliers français.

  • Prix de l’offre : 28,00 euros par action
  • Taille totale de l’opération : augmentation de capital d’environ 339,9 millions d’euros et d’environ 390,9 millions d’euros si l’option de surallocation était intégralement exercée
  • Augmentation de capital réservée au Groupe EDF : environ 134,4 millions d’euros, portant l’augmentation de capital totale (hors Offre Réservée aux Salariés) à environ 474,3 millions d’euros avant exercice de l’option de surallocation et environ 525,2 millions d’euros si l’option de surallocation était intégralement exercée
  • Demande institutionnelle faisant ressortir un taux de sur-souscription d’environ 31 fois ; Offre à Prix Ouvert souscrite 9,5 fois.
  • Répartition du capital à l’issue de l’introduction en bourse (en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation, hors Offre Réservée aux Salariés) : Groupe EDF 50,00%, Groupe Mouratoglou et autres 27,43%, Flottant 22,57%

Lors des premiers échanges ce matin, l’action EDF Energies Nouvelles progresse de 16,43% à 32,60 euros.

EDF Energies Nouvelles (« EDF EN »), est admis sur le marché Eurolist d’EuronextTM Paris (compartiment A, mnémonique : EEN ; code ISIN FR0010400143).

Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le titre EDF Energies Nouvelles plébiscité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
jean paul
Invité

Déja lors de la vente des actions EDF, il y a razia sur les actions par plusieurs millions de francais. Mais demande aux même francais ‘d’investir’ dans des energies renouvelables chez eux, et ils répondent aux abonnés tres absents en disant ‘ça coute trop chèr’. Paradoxe ou égoisme éffréné en vue de ‘faire de l’argent'(en prenant toutefois le risque que des actions ne bougent guere !)plutot que D’ETRE SUR de gagner de l’argent (avec des economies sur leur factures énergetiques)en mettant les mêmes sommes dans un projet EnR. Devenir ‘actionnaire’ ou ‘acteur’. That is the question. Jean Paul Trude

wpDiscuz