Le Vatican, 1er Etat à compenser ses émissions de CO2

Le Vatican a commencé l’installation de ses premiers panneaux solaires sur le toit de la Salle d’audience papale.

Les 2 400 panneaux solaires et onduleurs d’une valeur de près d’1,5 million de dollars (1,10 millions d’euros) ont une durée de fonctionnement de 25 ans.

Le système solaire qui fait l’objet d’un don de la société allemande SolarWorld produira suffisamment d’électricité et d’eau chaude pour l’ensemble des bâtiments. En parallèle, la cité du Vatican a également acheté un terrain en Hongrie, afin d’y planter des arbres. Par conséquent, le Saint-Siège deviendra le premier Etat au monde – d’une superficie de 44 hectares – à compenser complètement l’ensemble de ses émissions de CO2.

"Cette centrale solaire évitera le rejet de 210 tonnes de dioxyde de carbone, soit l’équivalent de 70 tonnes de pétrole", a déclaré Andre Koekenhoff, l’un des responsables de la société installatrice Thermovolt.

Le Pape Benoît XVI a fait de la conservation des ressources terrestres, une préoccupation importante de son pontificat. "Ceux qui détruisent l’environnement sont aussi de grands pécheurs", avait déclaré le Cardinal Raffaele Martino. "C’est une grande insulte à Dieu", avait-t-il affirmé.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le Vatican, 1er Etat à compenser ses émissions de CO2"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
matthieu
Invité

Dans le bilan CO2 d’une installation PhotoVoltaïque, il est assez crucial d’inclure l’impact du à la production des modules. Le bilan en cycle de vie énergétique a été pendant longtemps négatif, le bilan CO2 doit être un peu meilleur…… Je reste cependant suspicieux par rapport à l’exactitude de cette empreint carbone… qui a fait l’audit ?

wpDiscuz