Le Zero Emission Concept (Z.E. Concept) selon Renault

Renault poursuit sa stratégie de réduction des émissions de CO2 avec le développement du véhicule électrique. Depuis janvier 2008, l’alliance Renault-Nissan a signé des accords avec de nombreux Etats ou Régions (Israël, Danemark, Portugal, préfecture de Kanagawa au Japon, état du Tennessee aux Etats-Unis), qui vont permettre la commercialisation massive de ce mode de propulsion dès 2011.

Z.E. Concept (Zero Emission Concept) représente un véhicule électrique à l’utilisation simple. La consommation énergétique des auxiliaires (éclairage, chauffage, climatisation…) étant un point clé pour l’autonomie, Z.E. Concept optimise la gestion de l’énergie pour offrir davantage d’autonomie. Il propose de nombreuses fonctionnalités d’information pour une utilisation simple et interactive. Z.E. Concept reçoit une motorisation électrique de 70 kW offrant un couple de 226 Nm et des batteries Lithium-ion.

Avec une longueur de 3,95 m et une hauteur de 1,85 m, Z.E. Concept est un véhicule urbain compact. Une peinture athermique, ainsi qu’une carrosserie isolante comportant de grandes surfaces tôlées permettent de limiter les amplitudes thermiques. En effet, les écarts de température ont besoin d’être régulés par la climatisation ou le chauffage et sont de grands consommateurs d’énergie. Les surfaces vitrées utilisent du vitrage vert acide qui offre une isolation thermique optimale.

La carrosserie fonctionne sur le même principe qu’une bouteille thermos. Elle est composée d’une double paroi isolante dans laquelle l’air est pris en sandwich., Celui-ci étant le meilleur isolant connu à ce jour, il permet de limiter les écarts de température entre l’extérieur et l’intérieur. Des panneaux solaires implantés sur le pavillon alimentent un système de régulation de la température à l’intérieur de l’habitacle.
 
Le Zero Emission Concept (Z.E. Concept) selon Renault

Refroidir l’intérieur du véhicule consomme beaucoup d’énergie et ce principe permet même à l’arrêt ou pendant le stationnement de maintenir une température harmonieuse, évitant une utilisation forcée de la climatisation au démarrage. Toute l’architecture de diffusion de chauffage et de climatisation a été pensée pour un bilan prestation/consommation particulièrement efficace. Les rétroviseurs qui pénalisent l’aérodynamisme des véhicules ont été remplacés par des caméras profilées à basse consommation. Ces caméras sont alimentées également par les panneaux solaires du pavillon et offrent au conducteur une meilleure visibilité en phase de manoeuvre notamment. Les jantes aluminium « pleines » améliorent aussi la pénétration dans l’air. Les projecteurs fonctionnent à l’aide de diodes électroluminescentes. Ces LED hautes performances offrent à la fois durabilité et efficacité, tout en limitant la consommation d’énergie.

Le Zero Emission Concept (Z.E. Concept) selon Renault

Le Z.E. Concept intègre des pare-chocs en gel polyuréthane qui se déforment facilement et dont la matière souple amortit les petits chocs et rassure les clients et les piétons par son aspect déformable.

Le Zero Emission Concept (Z.E. Concept) selon Renault

Une barrette lumineuse située à l’extérieur sur la portière du véhicule annonce l’autonomie restante à son utilisateur avant qu’il ne s’installe à bord. Tout comme l’indicateur d’un téléphone portable, cette jauge lumineuse permet de visualiser instantanément le niveau de charge de la batterie.

Z.E. Concept ne contient que très peu de fluides devant être recyclés en fin de vie Les interfaces de navigation sont innovantes et intelligentes par rapport aux besoins énergétiques du véhicule.

L’idée est de faciliter les déplacements afin de consommer là encore le moins d’énergie possible.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le Zero Emission Concept (Z.E. Concept) selon Renault"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredhu
Invité
Si je m’emportais contre l’Ondelios, fumeux concept-car hybide de 200 cv qui excusait (non, pas d’excuse !) ses excés par un pack de batteries pour faire Greeeen, je donnerai presque un 10/10 pour celui-là.Renault remonte (un peu) dans mon estime.Mais …Il reste du chemin à faire, ce n’est qu’un concept-car, même s’il présente quelques solutions “de bon sens”.Il reste à convaincre “le marché” qu’on peut se passer de carosses gros et lourds qui trimballent tous les accessoires de confort de la maison: le canapé masse-fesses, le distributeur de glace pillée, les écrans plasma, …Il reste à développer le réseau de… Lire plus »
eilage
Invité
tout à fait d’accord ça reste un concept-car….avec de bonnes idées comme les led ou les caméro-retroviseur….mais bon y a pas mal de truc qu’ils vont avoir du mal à construire en série: l’espèce de double vitrage, la carrosserie isolante, des vitres vertes!!!, des panneaux solaire sur la voiture( ça fait bien sur un concept-car mais c’est très cher à faire de série)on attendant de voir le vrai modèle, j’ai tellement été déçu par les concept car de Renault jusqu’à présent, j’espèrai voire les constructeurs un peu comprendre que l’on ne désire pas des voitures électriques, qu’elles ressemblent à des… Lire plus »
Tas
Invité

Euh là suis vraiment pas convaincu, quel est l’intérêt d’isoler une voiture à usage trés épisodique? Vitrage athermique, ça veut pas dire que rien ne passe… Une bouteille thermos avec une vitre, bonjour les dégats, ça revient une peu aux bâtiment basse conso qui se prennent des +5 °C l’été en température intérieur par rapport aux bâtiments plus classique.Et l’isolation avec un vide d’air, ça doit être pratique lors d’un acccident…Non vraiment là je vois pas.J’aurais plus vu l’utilisation des matériaux à changement de phase et des matériaux sur la carosserie limitant le rayonnement.

wpDiscuz