L’eau et l’électricité font bon ménage chez EDF

D’après Morgan Stanley, le titre EDF pourrait atteindre à terme, le seuil des 80 euros. Soit 2,5 fois le prix d’introduction en bourse (32 euros). Son analyse se base sur l’hypothèse d’un excédent de résultat brut d’exploitation généré par son parc hydraulique. En effet, les dernières précipitations météos sont très favorables au remplissage des lacs de barrage, concernant les 447 centrales gérées par EDF.
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz