Enerzine

L’Ecole des Mines de Nantes à l’honneur avec Entropy

Partagez l'article

Le Département Informatique de l’Ecole des Mines de Nantes vient d’être récompensé par le 1er prix de la croissance verte numérique, dans la catégorie Enseignement Supérieur et Recherche, pour Entropy : une solution logicielle pour la maîtrise énergétique des centres de données.

Ce Prix a été remis par Claudie Haigneré, présidente, lors d’une cérémonie organisée le 4 décembre dans les locaux du MEDEF à Paris.

Solution logicielle pour la maîtrise énergétique des centres de données, Entropy permet de gérer dynamiquement les applications virtualisées des centres de données afin d’optimiser leur fonctionnement et de réduire leur consommation d’énergie. La raison d’être de cette solution logicielle est l’amélioration de l’empreinte énergétique des centres de données en optimisant ainsi leurs consommations d’énergie et par conséquent, leur empreinte Carbone.

En 2008, 1 à 2% de la production électrique mondiale a été consommée par les centres de données, qui emploient 30 à 60% de leur consommation au refroidissement de leurs serveurs. En effet, selon les opérations ou la densité des informations demandées, la dissipation thermique peut aller du simple au triple. La menace de la surchauffe de ces centres de données, qui entrave le matériel et le bon fonctionnement du système, est un souci permanent des administrateurs.

Le nombre croissant d’internautes, de terminaux d’accès, la multiplication des données disponibles et l’apparition de nouveaux usages comme le Cloud Computing, sont autant de raisons pour les constructeurs de veiller à la maîtrise de l’empreinte énergétique de leurs centres de données, aussi bien pour limiter l’impact environnemental que pour maintenir un niveau de compétitivité optimal de ceux-ci.

Pour remédier à cela, tel un chef d’orchestre, Entropy optimise l’organisation logicielle du centre de données afin de limiter la consommation électrique et la génération de chaleur. Cette solution logicielle en temps réel optimise la gestion des opérations et des procédés de calcul pour une meilleure répartition des charges thermiques du centre de données.

Avec Entropy, la consommation électrique globale d’un centre de données pourra être diminuée de 40 à 60%.

L’Ecole des Mines de Nantes, proposera Entropy librement, sous licence LGPL, aux grands acteurs du marché. L’école pourra par la suite leur proposer des prestations complémentaires de consulting et d’expertise autour d’Entropy.

Le 1er Prix de la croissance verte numérique, catégorie Enseignement Supérieur et Recherche, a été remis à Fabien Hermenier et Jean-Marc Menaud, enseignant chercheur au Département Informatique de l’Ecole des Mines de Nantes pour Entropy.

L'Ecole des Mines de Nantes à l'honneur avec Entropy

L’édition 2009 a reçu 96 dossiers, dont 23 candidats pré-sélectionnés. Parmi les 11 nominés on trouve les 5 laureats suivants :

Alcatel-Lucent  : Stations de Bases mobiles "vertes" alimentée par énergies alternatives

Prix Entreprise du numérique et développement durable, de l’entreprise du numérique dont la démarche visant la diminution significative de ses impacts environnementaux, climatiques ou énergétiques est particulièrement méritoire.

 

Ecole des mines de Nantes : Projet Entropy, centre de données

Bouygues Immobilier : Un concept innovant de datacenter éco-responsable

Grand prix Numérique et développement durable de l’entreprise qui a fait progresser nettement ses objectifs en matière d’environnement grâce aux TIC (efficacité énergétique, ou climat, ou bâtiment, ou mobilité durable…).

 

Greenext : Méthode de calcul et d’analyse du coût carbone des produits

Le ‘coup de cœur’. Il récompense une initiative originale, curieuse, passionnante.

Watteco : Une nouvelle gestion de l’énergie

Prix PME de l’innovation numérique pour le développement durable de l’entreprise qui a inventé, crée ou développé des solutions ou des services à base de technologies numériques. Ce prix vise notamment la mise en exergue des « start-up » engagées dans la mise au point de technologies au service du développement durable.

 

Les 6 autres nominés sont :

Cisco : Projet de téléconférence ,

ENSCI : Projet Veloce II

Greenlogic : Logiciel Chantier Carbone

IBM : Green Data Center

Néopost : EcoConception

Sinovia : La télégestion de l’éclairage urbain

 

 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz