L’école primaire de Mollau a fait le choix du photovoltaïque

Depuis le 5 janvier 2012, la toiture de l’école de la commune de Mollau dans le département du Haut-Rhin est devenue une véritable centrale solaire d’une puissance de 27,5 KW.

Le bureau d’étude et installateur de systèmes solaires, 3A énergies a équipé les 200 m2 de la toiture de l’école primaire publique de panneaux solaires.

La mairie de Mollau a fait appel à 3A énergies dans le cadre d’une AOT (Autorisation d’occupation temporaire de toiture publique) pour la location de la toiture de son école primaire afin d’y installer une centrale solaire. La commune loue cette toiture pour 20 ans ce qui lui assure un revenu fixe d’autant que plus la pose de panneaux photovoltaïques intégrés au bâti lui permet de rénover sa toiture.

"Cette installation photovoltaïque nous a permis de rénover gratuitement la toiture de notre école primaire et de sensibiliser la population avoisinante à l’importance des énergies renouvelables pour les générations futures" a déclaré Raymond Nickler, maire de Mollau.

Pour recouvrir les 200m2 de charpente existante, 3A énergies a choisi la gamme SCHOTT Advance InDaX. Au total 117 panneaux photovoltaïques ont été répartis sur les différents pans de la toiture. Avec une épaisseur inférieure à 20 mm par rapport au plan de la toiture, les panneaux solaires sont directement vissés à la charpente et assurent à la fois la production d’énergie et les fonctions protectrices de la toiture. Ils permettent une étanchéité équivalente à une couverture traditionnelle, même sur les toitures de faible pente, assure le maître d’oeuvre.

"Dans le cadre de notre contrat avec la mairie de Mollau, 3A Energies est garant de la bonne tenue de la toiture de l’école primaire pendant 20 ans. Nous avons donc fait le choix de la longévité avec les modules SCHOTT Solar. Ces panneaux permettent un rendement énergétique élevé en toutes conditions et offre une excellente résistance aux intempéries" a indiqué Damien Oswald, gérant de 3A Energies.

La société est déjà propriétaire de 10 centrales photovoltaïques en Alsace. "L’installation des centrales solaires sur toiture permet aux mairies de se délester de l’entretien souvent lourd et coûteux des toitures des bâtiments communaux", a souligné Damien Oswald. "Etant proche de l’Allemagne, en Alsace l’ensemble de la population ainsi que les pouvoirs publics locaux sont de fait davantage sensibilisés aux bénéfices des énergies renouvelables pour la planète et pour leur porte-monnaie".

L’Allemagne domine le marché du photovoltaïque. Le pays a été le précurseur dans l’instauration d’un mécanisme de tarif d’achat pour soutenir la filière. Avec 17 GW de puissance cumulée installée fin 2010, l’Allemagne est le premier producteur mondial d’électricité photovoltaïque.

La France dispose du 5ème gisement solaire européen. Le marché photovoltaïque connaît une croissance importante depuis 2004 avec l’instauration du crédit d’impôt, et surtout depuis 2006 avec la mise en place de tarifs d’achat de l’électricité. Le nombre d’installations raccordées au réseau électrique en France métropolitaine est passé de 550 fin 2004 à 230 000 fin 2011, porté notamment par le marché des installations intégrées au bâti. La puissance du parc photovoltaïque français représentait fin décembre 2011 2,6 GW, ce qui équivaut à la consommation électrique annuelle de 1 million d’habitants (source ENERPLAN).

** L’intégration au bâti pour les marchés publics Le Comité d’Evaluation de l’Intégration Au Bâti (CEIAB) détermine les systèmes photovoltaïques qui peuvent bénéficier des tarifs liés aux systèmes d’intégration au bâti ou d’intégration simplifiée au bâti, au sens du nouvel arrêté tarifaire du 4 Mars 2011. Conformément à ce nouvel arrêté, l’électricité que les panneaux intégrés au bâti SCHOTT ADVANCE InDaX injectent dans le réseau sera rémunérée pendant 20 ans à hauteur de 30,09 c€/kWh sur les bâtiments d’enseignement et de santé (jusqu’à 36 kW), pour les demandes complètes de raccordement effectuées au 1er trimestre 2012.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’école primaire de Mollau a fait le choix du photovoltaïque"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

En fait, ils font juste de la location de toits. J’espère pour eux qu’ils ne se sont pas fait arnaquer par le “producteur” d’énergie (en dehors de Maître Phébus, bien sur)

wpDiscuz