Enerzine

L’économie verte, une réalité : + 90.000 emplois

Partagez l'article

Selon une étude publiée avant-hier par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), environ 90 000 emplois liés à la "croissance verte" ont été créés en trois ans.

Une embellie en ces temps de crise ? c’est en tous les cas, ce que laisse penser cette étude où depuis 2006, 90.000 emplois ont été créés dans les secteurs de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. L’Ademe estime ainsi que le nombre d’emplois directs liés à ces activités (dont l’exportation), représente 294.000 équivalents temps plein (contre 204.000 en 2006), soit un niveau comparable à celui de l’industrie chimique.

Et ce n’est pas fini, car l’Ademe prévoit un gisement de 500.000 emplois à l’horizon 2012, soit un supplément de 200.000 par rapport à 2009.

Un bémol toutefois. Sur trois ans – 2006 à 2009 – ces métiers de l’économie verte ont progressé en moyenne de 10% par an, ce qui semble insuffisant pour atteindre l’objectif fixé par le Grenelle de l’environnement. Il faudrait pour y arriver plus que doubler ce taux d’ici 2012, soit 21%. Un signe ? L’année 2009 a vu ce taux progressé à 14% en moyenne.

En septembre dernier, le Boston Consulting Group (BCG) avait conclu à un potentiel de 600 000 emplois en moyenne sur une période de 12 ans (2009 – 2020) dans les nouveaux métiers et dans les secteurs reconvertis à la croissance verte. Le bâtiment devrait alors engendrer à lui seul, 392 000 emplois en 2013.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "L’économie verte, une réalité : + 90.000 emplois"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    dede29
    Invité

     Ou trouver les modalités de comptabilisation de ces emplois ? Je n’ai pas réussi à trouver l’étude indiquée sur le site de l’Adème et je souhaiterais savoir quelle est la part d’emplois reconvertis ou dans les « filières informelles  » comme indiqué dans certaines études Adème sur la filière bois .

    Pastilleverte
    Invité

    Citation : « dans les nouveaux métiers et dans les secteurs reconvertis à la croissance verte. » bravo pour la reconversion, mais peut-on du coup parler de création nette d’emplois ?

    Denlaf
    Invité

    L’important c’est que ça bouge rapidement dans le domaine des énergies renouvelables…et ça ne fait que commencer.Plus on vend les produits de ces technologies vertes, plus les coûts baissent. ¨ca commence à faire boule de neige.

    trimtab
    Invité
    Un exemple simple de ‘création’ d’emplois nets:   Il y a 5 ans lors du changement de notre chauffe eau electrique pour un chauffe eau solaire avec appoint électrique.   Si on avait simplement remplacé le vieux par un nouveau chauffe eau electrique l’installation aurait pris quelques heures pour  1 personne.   Notre installation à fourni une petite journéé de travail à 4 personnes (couvreur, plombier, électricien).   Donc 25/30 hrs de création net ‘d’emploi’.   Mutiplé par des dixaine de milliers de chauffe eau solaires ça on fait du monde ’employé’ en plus !   Et pour un coût de 3800… Lire plus »
    wpDiscuz