L’Ecosse inaugure le projet “Hydrogen Office”

Un centre de démonstration et de recherche nommé "Hydrogen office" alimenté entièrement par des énergies renouvelables dont celle issue de la technologie des piles à combustible a été officiellement inauguré mardi dernier en Ecosse.

D’un coût de 4,7 millions de Livres sterling (soit 5,57 millions d’euros), cette installation se situe à Methil, dans la région du Fife.

Baptisé "Hydrogen Office", le complexe fait partie de l’Energy Park, et promet de devenir "un site phare en Europe pour l’innovation et le développement des énergies renouvelables".

L’édifice abrite un nouveau système de production d’hydrogène, qui emmagasine le surplus d’énergie produit par les turbines éoliennes, le stocke sous forme d’hydrogène lorsque le vent ne souffle pas et utilise ensuite une pile à combustible à hydrogène pour générer de l’électricité quand cela est nécessaire.

Le système des piles à combustible à hydrogène a été développé par le Pure Energy Centre à Unst.

« Il s’agit d’une avancée majeure pour la région du Fife et pour les industries sobres en carbone d’Ecosse, au moment où nous œuvrons ensemble en faveur d’une nouvelle économie verte. L’Hydrogen Office joue un rôle majeur dans le développement de technologies réduisant les émissions de carbone – depuis la production d’énergies propres pour l’électricité, le chauffage et le transport jusqu’au stockage d’énergies provenant d’autres sources tels que les éoliennes, comme c’est le cas sur ce site » a déclaré le Premier Ministre Alex Salmond.
 
L'Ecosse inaugure le projet "Hydrogen Office"

Une production suffisante pour alimenter toute la zone d’activité

Sur une année, non seulement la turbine générera suffisamment d’électricité et d’hydrogène pour répondre aux besoins de l’Hydrogen Office en chauffage et en éclairage, mais elle devrait également exporter une quantité d’électricité suffisante pour satisfaire à la demande annuelle en énergie de la zone d’activité de Methil Dock. Depuis sa mise en service en septembre, la turbine a fournit plus de 350 000 kWh au réseau national de transport d’électricité.

« Ce bâtiment sobre en carbone extrêmement novateur présente d’énormes avantages. Pour les entreprises, il offre un espace de bureaux économe en énergie, qui encourage le développement des énergies renouvelables » a déclaré la directrice générale de Scottish Development International, Anne MacColl.

L’Hydrogen Office est géré par Hydrogen Office Limited (HOL), une filiale à part entière de The Business Partnership.

« Le stockage de l’énergie éolienne sous forme d’hydrogène, possible en grandes quantités sur de longues périodes, implique que nous pourrons utiliser cette énergie de multiples manières, pour nos voitures, la cuisine, nos domiciles et nos bureaux, sans générer de pollution ni de dioxyde de carbone, que le vent souffle ou non » a affirmé Derek Mitchell, chef de projet chez HOL.

Quelques précisions sur le centre de recherche :

Le complexe "Hydrogen Office" comprend une éolienne (750 kW), un électrolyseur (30kw), une pile à combustible à hydrogène (10kW) et une pompe à chaleur géothermique.
 
La turbine éolienne de 750KW fabriqué par Global Wind Power génére en moyenne plus de 4.000 KWh d’électricité par jour, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une maison de quatre chambres. Pendant les périodes venteux, l’éolienne est en mesure d’exporter son électricité au réseau national, dont les revenus sont réinvestis dans le développement des programmes de formations.
 
L’électricité produite par la turbine fournit directement les besoins électriques de "Hydrogen Office" et la partie excédentaire est également utilisé pour produire de l’hydrogène à travers un processus d’électrolyse. L’hydrogène généré est stocké pendant des périodes où il n’y a pas assez de vent afin de répondre aux exigences du centre de recherche.
 
La pompe géothermique utilise quant à elle la chaleur présente sous la surface de la terre, en utilisant quatre forages de 100  mètres de profondeur. Dans un processus similaire à celui d’un réfrigérateur, le système concentre la chaleur extraite du sous-sol et la diffuse d’une manière efficace et homogène à l’ensemble du bâtiment. Le processus permet d’alimenter différents types de chauffage (sol, mur, plancher et convecteur classique).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’Ecosse inaugure le projet “Hydrogen Office”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
oeildecain
Invité

Nous, on a le CEA, HELION et bien d’autres, mais soeur hydrogène ne voit rien venir …………… Et le commun du peuple attend toujours des électrolyseurs simples pour produire à bas coûts ……. Ah ! si ! nous on a résolu un stockage … ! que d’autres vendent déjà en plus simple … Mais pour la production bon marché, faut-il attendre les Chinois là aussi … Il vont tirer le monde, et certainement qu’ils l’auront bien mérité … là aussi …

Pastilleverte
Invité

Première application opérationnelle combinée éolien + hydrogène. Pourvu que ça dure.

wpDiscuz