L’Ecosse libellera ses dépenses en émission de CO2

En plus de l’unité monétaire en vigueur (la livre sterling), les dépenses publiques écossaises consignées dans le premier projet de loi de finances "vert" pour 2010-2011, seront également traduites en émissions de CO2.

Ainsi, les quelque 33 milliards de livres sterling budgétés par le gouvernement pour la prochaine année fiscale représenteront l’émission de 11,5 millions de tonnes de CO2.

On apprend que le poste "collectivités locales" coûtera aux contribuables écossais environ 11,6 milliards pour 4,3 millions d’émission de tonnes de CO2. Autre exemple, celui de la santé et du bien-être qui émettra 3,5 millions de tonnes pour une dépense estimée à 11,5 milliards de livres.

La palme d’or du poste budgétaire le plus polluant (en proportion) revient à celui de l’agriculture avec 0,56 million de tonnes de CO2 émises pour une dépense de 587 millions de livres.

Enfin, la consommation d’énergie demeure la principale source d’émissions de CO2 avec 3,34 millions de tonnes émises, soit 29% du budget total.

Cette initiative a été saluée par les organisations environnementales, dont le WWF.

En juin dernier, Edimbourg a promulgué une loi selon laquelle l’Ecosse s’engage à réduire ses émissions de CO2 de 80% d’ici à 2050 et de 42% d’ici à 2020.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz