L’Ecosse veut exploiter le potentiel de ses marées

Le producteur écossais ScottishPower a identifié 3 sites, en Ecosse et en Irlande du Nord, pour installer une soixantaine de turbines sous-marines.

Chaque site accueillera entre 5 et 20 turbines, d’une puissance unitaire de 1MW. Au total, ces trois projets offriront 60 MW, soit l’équivalent de l’approvisionnement de 40 000 foyers.

Les sites retenus sont le Pentland Firth et le Sound of Islay en Ecosse, et les côtes d’Antrim, en Irlande du Nord.

"L’Ecosse a les meilleures ressources en terme marémotrices d’Europe, le Pentland Firth offrant à lui seul suffisamment d’énergie marémotrice pour représenter un tiers de l’alimentation électrique écossaise", affirme Kith Anderson, directeur de ScottishPower Energies renouvelables. Le premier ministre écossais Alex Salmond précise que 25% des ressources marémotrice européennes sont situées en Ecosse, et 10% du potentiel énergétique de la houle.

Selon une étude, les ressources marémotrices mondiales sont estimées à quelques 150 milliards de kWh par an. Le Royaume-Uni évalue ses propres ressources à 13 milliards de kWh, dont 80% sont situées dans les eaux écossaises.

Les hydroliennes Lànstrøm ont été dévelopées par la société Hammerfest Strøm, détenue conjointement par ScottishPower et StatoilHydro. Elles sont testées depuis 4 ans dans les eaux norvégiennes, et devront être adaptées aux conditions écossaises.

Le système est similaire à une turbine éolienne sous-marine. Les structures, de 30 mètres de hauteur, reposent sur trois pieds, par une profondeur d’eau pouvant aller jusqu’à 100 mètres. Les pales de 20 mètres de diamètres resteront immergées à plus de 10 mètres sous la surface de l’eau pour ne pas gêner la navigation. ScottishPower insiste sur le faible impact des installations sur la faune.

ScottishPower s’attend à recevoir les autorisations des gouvernement concernés d’ici l’été 2009, pour un déploiement programmé pour 2011.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "L’Ecosse veut exploiter le potentiel de ses marées"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Bingo ! de quoi alimenter en électricité propre 40 000 foyers (60 MW). Très Bien !Bravo, ils bougent eux sérieusement, avec des engins matûres et à 1 MW pièce ça commence à être sérieux.”L’Ecosse a les meilleures ressources en terme marémotrices d’Europe,…” dixit Mr Kith… Un peu prétentieux peut-être, car du côté de la Rance ou Mt St Michel, etc par là,…où il y a 13 m de marnage, côté potentiel de prod élec à l’aide des courants up/down on n’est pas mal non plus! Chose que les courageux pionniers politiques et techniques avaient engagé il y a 40 ans… Lire plus »
Achraf elyahyao
Invité

Hallo Annabella,anbei ein Interessantes Artikel über WIndenergie in Schottland!!Ich hoffe, es geht Dir gut!!Schöne Grüsse aus Prag sendet DirAchraf

benkebab
Invité

Ca fait toujours plaisir de voir ce cher Guydegif plein d’entrain, tellement d’ailleurs qu’il vous a donné un mauvais lien ^^Le site de l’European Marine Energy Center c’est par là: http://www.emec.org.ukJ‘aurai bien fait un tour au SeaTech Week! Et plus particulièrement la 2ème conférence internationales sur les énergies océaniques, cf http://www.icoe2008.com

Telio
Invité

Au total, ces trois projets offriront 60 MW, soit l’équivalent de l’approvisionnement de 40 000  foyers .  S  ils   trouvent   dix  sites  pour 10  fois trois projets   comme  ça  , cela  ferai  400 000  foyers.Là   ,  ça  deviendrai    conséquent .

bmd
Invité
Si les possibilités des marées se réduisent à 13 TWh au Royaume-Uni, on fait autour de çà beaucoup de bruit pour pas grand chose!Quant au nombre de foyers concernés, c’est l’arnaque habituelle. En admettant que ces 60 MW aient un facteur de charge de 40 %, ce qui serait déjà très généreux ( l’usine marémotrice de la Rance n’a qu’un facteur de charge de 25 %!), cela nous donne une production de 210 GWh. La consommation d’électricité par habitant est au R-U d’environ 6 MWh par an. On a donc là de quoi alimenter 35 000 habitants, soit 15 000 foyers et non… Lire plus »
renewable
Invité

13TWh c’est toujours mieux que rien! C’est en ajoutant les productions de multiples sources propres et renouvelables que l’on tient le bon bout, mais pour cela il faut admettre que la gestion du réseau électrique sera plus complexe qu’avec un bon gros 80% de nucléaire… Je reste assez curieux d’avoir un ordre d’idée du facteur de charge d’une telle installation, aucun chiffre ne circule…

wpDiscuz