LED : les distributeurs se veulent rassurants

Les sociétés distributrices de LED en France ont réagi rapidement à la publication lundi par l’ANSES d’un rapport pointant les risques que peuvent représenter certains types d’éclairage LED pour les yeux.

Ainsi, Homelight soutient la démarche de l’ANSES qui vise à informer le consommateur sur les risques des produits qu’ils achètent et rappelle les possibles risques photobiologiques de la LED concernent certains utilisateurs dit "fragiles" ou "à risques" et dans certaines conditions d’utilisation.

Il précise cependant que tous ses produits répondent aux normes européennes en vigueur et qu’environ 90 % d’entre eux sont classés en catégorie 0 ou 1 (sans risques ou risques faibles) ; seulement 10 % des produits "pourraient appartenir" à la catégorie 2 (risques modérés).

Par ailleurs, il s’engage aussi à informer clairement les consommateurs sur la qualité de la lumière et le niveau de sécurité photobiologique, grâce à un étiquetage informatif sur la totalité de ses produits dès janvier 2011.

Enfin, la société demande aux autorités publiques une réglementation européenne plus stricte, visant à mieux encadrer la mise sur le marché des lampes à LED.

Comme pour son concurrent, le grossiste XanLite, ne nie pas qu’il existe "plusieurs LED présentant des risques", tout en signalant qu’un très grand nombre de diodes n’en comportent aucun.

XanLite a également décidé de procéder à un étiquetage de ses produits dans les semaines à venir. Et pour aller dans le sens des recommandations de l’ANSES, celui-ci permettra de s’assurer de la conformité des produits proposés pour une plus grande transparence.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz