Enerzine

L’Egypte se tourne résolument vers le nucléaire

Partagez l'article

C’est fait, le porte-parole du gouvernement Egyptien a indiqué hier à la presse que le site d’implantation de la première centrale nucléaire du pays avait été sélectionné.

"Le président Moubarak a décidé qu’Al-Dabaa serait l’emplacement de la première centrale électrique fonctionnant à l’énergie nucléaire en Egypte", a-t-il déclaré, cité par l’agence officielle Mena.

Le choix définitif du site d’Al-Dabaa (environ à 140 km à l’ouest d’Alexandrie) met ainsi fin aux différentes dissensions qui interfèrent sur le lieu même entre les partisans du nucléaire civil et certains promoteurs immobiliers plutôt favorables au développement touristique.

Cette future centrale devrait être opérationnelle d’ici à 2015 et délivrer une puissance de 1000 mégawatts (MW) pour un investissement total d’environ 1,18 milliard d’euros. A terme, l’Egypte envisage de construire quatre centrales atomiques sous la supervision de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

La technologie nucléaire chinoise ou russe était au départ privilégiée par les autorités égyptiennes. Depuis, certains pays comme les USA ou la France se sont dits prêts à apporter leur assistance en la matière.

Selon la Banque mondiale, la demande d’électricité en Egypte a augmenté en moyenne de 7% entre 1997 et 2004 et doit se situer autour de 6 à 7 % pendant la décennie à venir. Les experts s’accordent à dire que les ressources égyptiennes en gaz naturel devraient être totalement épuisées d’ici les 30 prochaines années, soit une quinzaine d’années seulement après le tarissement de ses réserves en pétrole.

L’Egypte qui possède un réacteur de recherche à Inchas (nord-est du Caire) a ratifié en 1981 le traité de non prolifération nucléaire (TNP), et soutient l’élimination des armes nucléaires au Moyen-Orient. Cependant, elle refuse toujours de signer un protocole additionnel renforçant les pouvoirs d’inspection de l’AIEA.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    16 Commentaires sur "L’Egypte se tourne résolument vers le nucléaire"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    1) Ce sera bien sous « …la supervision (renforcée) de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). 2) Que le tandem EDF / AREVA ou GDF-SUEZ / x auront des chances d’aboutir et d’accrocher le marché, histoire de faire renter qqs sous dans la cagnotte française de la balnace commerciale…Inch Allah ! A+ Salutations Guydegif(91)

    ccsiaix
    Invité

    Je remarque simplement que la puissance choisie (1000 mégawatt) ne correspond pas à celle de l’EPR (1450 )….  Espérons que l’ATMEA1 sera prêt à temps pour ce marché. lien :

    indianagrenoble
    Invité

    Avec tout le soleil qu’il y a en Egypte et le cout d’une centrale… on se demande ce qui lui passe par la tête à ce Président Egyptien… Encore le lobbie nucléaire qui a dûe envoyer du gros backchich sous le tapis… Voir  le sketch de Antoine Citoyen  ici : Video N°3 : Antoine perd le temps qu’i la trouvé (comprendrons qui pourront) Alexandre

    Sicetaitsimple
    Invité

    Operationnelle en 2015, 1,18Mds € pour 1000MW…C’est ce qu’on appelle du volontarisme.

    Guydegif(91)
    Invité
    Très bonne remarque quant à la ressource « Soleil » bien et costaud en Egypte et qui mériterait qu’on l’exploite mieux. A tous les niveaux et diverses technos! 1)–> Thermique ECS: En tant qu’ECS individuel ou collectif: est-ce utilisé? comme dans nos DOM-TOM par exemple…même techno ECS-tubes vue à Rodrigues récemment bien que île réputée plutôt pauvre. Si pas fait, bosster ces ECS ASAP sur tous les toits égyptiens pour maisons individuelles, hôtels, immeubles d’habitations, complexes sportifs, etc…Ce sera autant d’électricité non consommée pour faire de l’eau chaude…ils ne prennent pas tous des douches froides, ceux qui ont la chance de prendre… Lire plus »
    michel123
    Invité

    une centrale solaire de puissance équivalente 1450 MW coute au moins aussi cher sinon plus qu’un epr avec ses surcoûts. Si l’on ramène à la production effective qui est 4 à 5 fois plus faible , le coût d’une centrale solaire de production équivalente est 4 à 5 fois plus élevé. Je ne parle même pas du photovoltaiques totalement hors course de par son coût prohibitif et de la baisse de rendement cionsidérable qu’amènent les températures élevées.

    timhinch
    Invité

    oui, ca a l’air vraiment très optimiste! 1,18 milliard d’€, c’est un peu une nouvelle « mission Cléopâtre », ils vont avoir besoin de l’aide des irréductibles gaulois et de beaucoup de potion magique ^^

    Said
    Invité

    je reponds à michel&123 ce quon oublie souvent de dire sur le nucleaire on pale souvent du cout installation mais jamais du cout  du demantellement il y a un peu  plus de 10ans un expert avait estime le cout du demantelement des centrales français a plus de 500 MILLIARDS DE FRANCS LE STOCKAGE NETAIS PAS COMPRIS je crois qu on a pas fini de payer

    ccsiaix
    Invité
    Hum, savez-vous que l’électricité ne se stocke pas ? et que les égyptiens auront besoin d’électricité aussi la nuit ? (et surtout la nuit ?) Une centrale solaire ne peut se comparer à une centrale nucléaire. A la limite, on peut leur conseiller de construire les deux mais je préfére utiliser le soleil pour produire de la chaleur : de l’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage. Savez-vous que les égyptiens sont des gens cultivés et pertinents ? Croyez-vous qu’ils n’ont pas remarqué le fort ensoleillement de leur pays ? et qu’ils ignorent les cris du lobby solaire chinois photovoltaïque… Lire plus »
    Vanos
    Invité

    Le lobby nucléaire a encore frapper, normal ceux sont les spécialistes de la corruption généralisé, alors dans un pays comme l’Egypte… Dommage pour l’avenir des populations quand le peak uranium arrivera et tant mieux pour la poche des « dirigeants ».

    Maurice.arnaud
    Invité

    Opérationnelle en 2015 ? Et 1,18Mds € pour 1000MWe ?? Non,je dirais plutot:De 2,5 à 3 Mds € et opérationnelle vers 2017-2018. Et évidement,Moubarak s’intèresse aussi au nucléaire pour plus tard envisager l’aspect militaire,vu que l’Iran à beaucoup avancé dans ce domaine et que Moubarak ne veut pas que l’Egypte reste hors course face à l’Iran.

    Guydegif(91)
    Invité
    Voir mon poste de hier 12:21 svp… Quand je dis SOLAIRE, c’est avant tout du Solaire Thermique à Concentration (CPS) qu’il faut envisager pour obtenir un volume de MWhs cohérent…  Bien que le Soleil ne brille pas la nuit, il faut savoir que grâce à des sels fondus stockant la chaleur générée ce système CPS permet AUSSI de produire des MWhs LA NUIT !  (voir Desertec)         Le PV (solution PV_tube type Solyndra?) on le mettrait éventuellement sur les grands toits histoire de contribuer qq peu aux MWhs et histoire de se servir de ces surfaces valorisables…. Evidemment aussi mettre… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Pour réfléchir avec des arguments sur la situation présente et future de l’Egypte: Quels que soit les efforts de ce pays dans les EnR, on voit bien que la consommation va fortement augmenter et que pour l’instant, c’est le thermique qui remporte la mise. Cela est vrai pour tous les grands pays qui se développent et on voit que l’hydraulique est larguée… comme cela a été le cas partout. L’Egypte, c’est la population de l’Allemagne avec la consommation de la Norvège, ça ne va pas pouvoir durer… à moins que nous y envoyons des missionnaires de la démarche Négawatts avec… Lire plus »
    ccsiaix
    Invité
    réponse à Guy de Gif. Les projets d’installations que vous évoquez semblent relever de la fiction et non du monde réel. Le monde réel ce sont des centrales nucléaires, à gaz, à charbon et et quelques éoliennes et panneaux saloraires. Si vous avez connaissances de réels projets de Solaire Thermique à Concentration, merci de nous indiquer les caractéristqiues techniques. Toutefois, nous sommes d’accord que  1,18 milliard d’euros pour une belle centrale nucléaire de 1000 mégawatts (MW), c’est vraiment pas un gros budget. Mais peut-étre que les russes ou les chinois peuvent fournir une centrale pour ce prix là. Après tout,… Lire plus »
    Did
    Invité

    le solaire est dix fois plus cher que le nucleaire en plus l’égypt n’a pas de solution pour stocker l’electricité pour le soir

    Zino
    Invité
    Y.Mérabet—Publié le 05/05/2010 à 23:54 par afriquinfos La reconquête du Niger par la France jeudi 6 mai 2010 Les forces armées du Niger, qui comptent 12000 hommes, sont guidées par des conseillers militaires français. Entraînés et financés par la France, ils protègent toutes les routes géostratégiques et les mines. Les deux plus importantes mines du Niger se situent sur le territoire des Touaregs sont contrôlées par la compagnie française paramilitaire Areva, un empire dominant en matière de nucléaire, dirigé directement par l’Elysée, au travers de l’actionnaire principal, le CEA, propriété de la France. Présent dans 43 pays, dont l’Irak, l’Iran… Lire plus »
    wpDiscuz