L’Egypte signe pour 3.000 MW de projets solaires photovoltaïques

Le gouvernement égyptien a signé un accord avec deux entreprises pour le développement de 3.000 MW en projets solaires photovoltaïques (PV) de grande échelle qui seront construits pendant les quatre prochaines années.

L’accord représente une avancée inédite dans le plan stratégique de l’Égypte sur le développement de l’énergie renouvelable avec, à la clef, la création de milliers d’emplois et l’attraction d’un investissement en capital de plusieurs milliards de dollars.

Ainsi, grâce à un investissement global de 5 milliards de dollars, 75.000 emplois environ devraient être créés par an. Il est également prévu 600 MW d’installations de fabrication et d’assemblage en Égypte. Par ailleurs, un investissement de 173 millions de dollars sera consacré à l’éducation, à la formation, et à la recherche et au développement.

De son côté, SkyPower, en partenariat avec International Gulf Development (IGD), vient de finaliser l’accord avec le gouvernement égyptien à la toute première édition de la Egypt Economic Development Conference (EEDC).

"La disponibilité de l’énergie et la gestion de la demande est une des priorités du programme de développement de l’Égypte", a déclaré Abdel Fattah Al-Sisi, président de l’Égypte. En signant cet accord, Kerry Adler, PDG de SkyPower a applaudi l’ambition du pays et a souligné une fois encore son soutien de sa vision économique.

"SkyPower félicite les dirigeants de l’Égypte pour avoir mis en œuvre rapidement le plan stratégique bien conçu et assuré un futur prospère et couronné de succès pour tous les Égyptiens et les générations à venir" a déclaré M. Adler. "La signature de cet accord capital montre les grandes aspirations partagées par les partenaires mondiaux et qui vont significativement influencer le PIB du pays, en y contribuant pour près de 16,1 milliards, avec à la clé une augmentation des opportunités d’embauche, la formation d’aptitudes, la jeunesse et l’éducation."

La production d’une énergie durable et économique a pour objectif de soutenir le besoin croissant en énergie de l’Égypte et aider le gouvernement à atteindre son but, celui de produire 20% d’énergie renouvelable d’ici 2020.

La phase 1 de SkyPower et IGD sera commercialisable fin 2015.

Le gouvernement égyptien a lui aussi exprimé son enthousiasme vis-à-vis des projets solaires et de l’investissement conséquent qu’ils engendrent. "L’investissement étranger en Égypte aide à construire l’économie et à renforcer les liens internationaux avec des partenaires viables et respectés tels que SkyPower IDG", a déclaré Mohamed Shaker, ministre de l’Électricité et de l’Énergie renouvelable. "L’Égypte est ravie (…) Cela représente un effort continu dans l’approvisionnement d’une énergie plus propre, renouvelable et durable pendant les décennies à venir" a ajouté Ashraf Salman, ministre de l’Investissement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "L’Egypte signe pour 3.000 MW de projets solaires photovoltaïques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
b api
Invité

Les Egyptiens ont annoncé un programme de 10000 MW ENR, dont 3000 MW solaire photovoltaïque et 7000 MW éolien. Sur tarif de rachat. Ces 3000 MWc PV d’un coup sont en plus des promesses tarifaires. Ces américains de Skypower sont forts pour passer à l’acte. Celà montre aussi que les américains sont toujours et fortement présents dans ce pays… Certes, ils sont en partenariat avec le mystérieux “International Gulf Development” … Mais bravo ! Il y a de la place dans les déserts pour produire assez d’électricité pour tout le “Gulf”.

Temb
Invité

Nous sommes absent de ces marchés, merci à nos décideurs et nos industriels qui ont tout misé sur le nucléaire et délibérement laissé tomber les renouvelables. Bravo pour leur esprit visionnaire !

Gofast
Invité

bsr J’ai cru comprendre qu’ils avaient aussi commandé une centrale nuke aux russes! Evidemment ça me navre mais ce qui me réjouit c’est que je suis prêt à parier cher (très ) que le photovoltaïque va cracher ses watts avant le nuke ? Z’en dites quoi mes petits pro-nukes ? Vous pariez ? hi hi hi ! Ha ça fait du bien, tiens ! Ca et l’éclipse qu’est passée comme un mail, ça nous fait une belle journée, non ? Allez a+ tchinnnn !

Sicetaitsimple
Invité

Je ne voudrais pas la casser, mais le même WE l’Egypte a signé le même type d’accord de principe pour plus de 12000MW de centrales au charbon et plus de 8000MW de centrales au gaz… C’est pas très clair sur Internet, mais avec des recoupements ça donne environ ça.

Inthemood
Invité

12 GW au charbon + 8 GW au gaz : Au moins ça leur fera du back up pour leurs 3 GW solaires et 7 GW éoliens.

Sicetaitsimple
Invité

Je n’y avais pas pensé! Ah oui, ça doit être du back-up, ça ne devrait quasiment pas produire! Plus sérieusement, que ce soit pour le renouvelable ou le fossile, ces lettres d’intention à plusieurs dizaines de milliards signées lors d’un grand raout ne valent rien en termes d’engagement. On verra bien ce qu’il en adviendra. Pour être clair quand même, faire du solaire ou de l’éolien en Egypte n’est pas forcément idiot, je l’ai écrit suffisament de fois.

wpDiscuz