L’énergie de l’eau de mer

La société norvégienne Statkraft lance la construction du premier prototype au monde de centrale osmotique. Un procédé propre et renouvelable qui pourrait, à terme, assurer 10% de la production norvégienne.

Le phénomène d’osmose désigne le flux d’un liquide concentré vers un liquide moins concentré à travers une membrane semi-perméable. Ici, c’est de l’eau de mer qui est séparée de l’eau douce par une membrane. La pression exercée sur celle-ci permet de produire de l’électricité.

Le potentiel technique de l’énergie osmotique dans le monde est estimé à 1600 TWh. Pour l’Europe, il s’élèverait à 200 TWh. Si le procédé répond aux espérances des chercheurs, ceux-ci estiment qu’à terme, 10% de la production énergétique de la Norvège pourrait être assurée par cette nouvelle source d’énergie renouvelable.

"C’est une énergie propre, sans émission, et qui peut devenir compétitive dans quelques années", assure Bard Mikkelsen, dirigeant de Statkraft.

Il aura fallu une dizaine d’années pour mettre au point le processus, et commencer la construction du prototype. Cette première centrale sera construite à Buskerud, en Norvège, et devrait être opérationnelle à la fin de l’année 2008. Ses concepteurs prévoient une production comprise entre 2 et 4 kW.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "L’énergie de l’eau de mer"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
euK
Invité

pour 2-4 KW… autant mettre un alternateur sur un vélo ! j’espère que la puissance est plutôt de 2-4 MW !

nrj2007
Invité

C’est environ 2,800 GWh d’électricité qui seront produits par an …

Darwin144
Invité

“Le phénomène d’osmose désigne le flux d’un liquide concentré vers un liquide moins concentré à travers une membrane semi-perméable. ” Le phénomène est exactement inverse : l’eau tend à se déplacer du milieu le moins concentré vers le milieu le plus concentré et à égaliser ainsi les concentrations. 🙂 Il n’y a pas d’erreur d’unité, il s’agit d’un prototype expérimental de 4kW destiné à valider les principes et choix technologique. La centrale devra, à terme représenter 25 MW.

wpDiscuz