L’énergie positive du bâtiment Descartes +

L’atelier Thierry Roche et Associés est l’heureux lauréat du concours d’architecture du bâtiment Descartes + à énergie positive au sein du nouveau pôle scientifique et technique de la Cité Descartes à Champs-sur-Marne (77).

Dans le cadre du pôle ville, environnement et leur ingénierie d’Université Paris-Est concernant notamment les constructions à basse consommation d’énergie et l’aménagement urbain durable, le bâtiment Descartes + va héberger des équipements de recherche à vocation internationale mis à la disposition d’une dizaine de laboratoires ou organismes.

Le bâtiment Descartes + sera labellisé HQE, à Basse Consommation 2005 et à énergie positive.

Auris, assistant à maîtres d’ouvrages, démontrera la viabilité économique de technologies de pointe permettant de réduire très fortement la consommation énergétique des bâtiments, via les matériaux de construction et des solutions énergétiques spécifiques (cellules photovoltaïques, pompe à chaleur sur nappe, freecooling par plancher rayonnant, rafraîchissement adiabatique, récupération/épuration naturelle des eaux pluviales, sondes géothermiques verticales…).

Dans une démarche transverse alliant énergie, qualité, confort, santé, Thierry Roche et son équipe proposent de créer au cœur de la Cité Descartes une architecture, trait d’union entre les bâtiments existants, intégrée au paysage et à la nature jusque dans son jardin suspendu afin de répondre aux fortes contraintes du concours : équilibre, performance, technologie et bien-être pour ses usagers.

L'énergie positive du bâtiment Descartes +

Quelques caractéristiques du bâtiment Descartes + :

• une instrumentation et un suivi détaillé du bâtiment lui-même, afin de transformer le Descartes + en plate-forme d’expérimentation des processus de contrôle des performances énergétiques d’un bâtiment ;
• des outils pour la réalité virtuelle dans le cadre de la simulation urbaine ou l’évaluation environnementale ;
• des équipements pour la modélisation et la simulation des bâtiments très basse consommation et à énergie positive ;
• une surface SHON aux environs de 5 000 m² sur cinq niveaux ;
• une empreinte énergétique globale du bâtiment tendant vers zéro ;
• une gestion du contenu énergétique de l’ouvrage et de ses matériaux inscrite dans une approche de développement durable sur cent ans.


Le coût total de l’opération estimé à 22,5 millions d’euros est répartit comme suit :

– Région Ile-de-France : 9M€ ;
– École des Ponts ParisTech : 8,5M€ ;
– Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : 5M€.

La livraison de l’édifice est prévue au premier trimestre 2012.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’énergie positive du bâtiment Descartes +"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Critic
Invité

Quand on voit la structure métallique qui compose ce bâtiment et ce sans aucun rupteur, on peut d’avance déclarer que ce bâtiment n’est pas à énergie positive. Bravo les bâtisseurs!

wpDiscuz