L’éolien a le vent en poupe en Suède

Le gouvernement suédois a fixé l’objectif de faire évoluer la production d’électricité éolienne de 2 TWh à 30 TWh en 2020.

C’est l’Agence suédoise de l’Energie (Energimyndigheten) qui est chargée de mettre en pratique la stratégie décidée au niveau politique. L’Agence finance notamment des projets de recherche ; trois d’entre eux ont bénéficié d’un financement de 234 millions de couronnes (environ 23 millions d’euros) en avril.

La Suède a des conditions climatiques difficiles, avec des températures très basses en hiver; une grande partie de son territoire est recouvert de forêts. Ce pays cherche donc à développer de nouvelles techniques pour pouvoir construire des champs éoliens dans des zones jusqu’à présent évitées par les entrepreneurs. Vattenfall (entreprise de distribution et de production d’électricité) a ainsi inauguré cette année un parc éolien expérimental à Ryningsnäs (sud-est de la Suède), dont le but est de développer des éoliennes assez hautes pour s’affranchir de la gêne occasionnée par les arbres dans les forêts.

Dans le nord du pays, c’est le froid qui pose problème et la compagnie O2 vindkompaniet à Härjedalen teste une nouvelle technique : les pales sont recouvertes d’un matériau qui a pour caractéristique de se réchauffer très rapidement sous l’effet d’un courant électrique (feuille de graphite expansé). Cette technique appelée Thermawing a déjà été utilisée pour le dégivrage des ailes d’avion et est développée par une société américaine en collaboration avec la NASA.

L’opinion publique suédoise est très favorable à l’énergie éolienne. 39% des Suédois choisiraient l’éolien si le choix de la source d’électricité qu’ils consomment leur était donné. L’éolien arrive également en premier parmi les sources d’énergie à développer selon les Suédois. Ce boom ne profitera pourtant pas directement à l’industrie suédoise puisque la Suède n’a aucun grand constructeur d’éoliennes. Mais des fournisseurs comme ABB et SKF occupent de bonnes positions sur le marché des équipements pour l’éolien (générateurs ABB).

Un immense projet de parc éolien a par ailleurs été lancé par Svevind (société spécialisée dans le secteur de l’énergie éolienne). L’entreprise projette de construire 1101 éoliennes dans le nord de la Suède; le projet a reçu le soutien de l’Agence suédoise de l’énergie et de l’Union européenne. La production annuelle du champ d’éoliennes pourrait atteindre 8 à 12 TWh (la production totale d’électricité éolienne en 2008 en Suède était d’environ 2 TWh)

BE Suède numéro 7 (22/09/2009) – Ambassade de France en Suède / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60554.htm

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’éolien a le vent en poupe en Suède"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marcob12
Invité

L’accumulation de ces projets (très en dessous du potentiel réel de l’éolien surtout off-shore) commence à chiffrer. Une analyse conservatrice donne à l’europe plus de 500 Twh/an issus de l’éolien en 2020. On ira sans doute au-delà si ce pays comme la Norvège décide de profiter de son capital pour devenir exportateur d’énergie éolienne (c’est flagrant pour la Norvège). Le potentiel hydraulique de la Norvège est là pour lisser la production locale a minima…

bmd
Invité

L’éolien est beaucoup moins criticable ( sauf le prix!) si comme en Norvège et Suède il peut être régulé par de l’hydraulique, et qu’il y a du vent. Mais ces pays n’ont pas besoin de plus d’électricité. Ils peuvent par contre exporter, mais à bas prix. Par contre, il est très criticable quand, comme en Allemagne et en Espagne il est régulé par du gaz

wpDiscuz