Enerzine

Les bicyclettes hollandaises s’expriment à New-York

Partagez l'article

La ville de New-York s’efforce de promouvoir le vélo et encourager ce mode de transport en proposant 320 km de nouvelles bandes cyclables, plus de 1000 nouveaux supports pour vélos ainsi qu’une nouvelle loi invitant les immeubles commerciaux à prévoir de nouvelles aires d’entreposage pour les vélos des employés qui se déplacent de leur domicile à leur travail à bicyclette.

Le 211 Elizabeth, le nouvel ensemble de 15 appartements de luxe au cœur du quartier Nolita de Manhattan, est à l’avant-garde de cette révolution. Les promoteurs du 211 Elizabeth Robert Siegel et Peter Manning se sont associés à A BLACK BIKE, la première entreprise de vélos hollandais implantée à New York, pour offrir à chacun des acquéreurs des appartements un vélo personnalisé.

"Dans le monde entier, nous constatons que l’usage du vélo peut avoir des retombées environnementales, sociales et économiques significatives, et c’est la raison pour laquelle une partie des ventes de chaque vélo est destinée au fonds World Bicycle Relief", déclare Muna Whitfield, propriétaire et directrice de la création de A BLACK BIKE. "La ville de New York s’efforce d’intégrer l’usage du vélo dans le cadre de la vie quotidienne de ses habitants et le 211 Elizabeth concourt à attirer l’attention sur ce mouvement d’importance."

Conçus à partir d’un modèle datant d’un siècle, les vélos A BLACK BIKE sont fabriqués en Hollande avec des matériaux de qualité. Chacun des vélos personnalisés du 211 Elizabeth est équipé de poignées de cuir, d’une selle de cuir grainé, d’un garde-boue arrière et d’une sonnette, et les résidents peuvent garer leur nouvelle monture chic directement dans la salle des vélos à l’intérieur même de l’immeuble.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Les bicyclettes hollandaises s’expriment à New-York"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    alice
    Invité

    La ville de NYC est très dynamique et engagée dans le dd et semble passer à la vitesse supérieure. Bravo pour ces initiatives, 320 km de piste cyclable en plus c’est toujours positif. En revanche le 211 Elizabeth n’a pas tout compris au dd et semble juste surfer sur l’effet de mode. Parce que franchement quel besoin de faire fabriquer des vélos en Hollande? Des moyens de transports doux pour la planète qui présentent un bilan carbone navrant après leur longue traversée océanique, c’est assez attristant, non?

    phigoudi
    Invité

    C’est quoi, « dd » ? après rélexion, je pense à « développement durable », non ? Merci d’éviter les abréviations. Je sais que notre temps est compté, mais quand même. Certains billets ( pas le vôtre), ici, en sont truffés et très chiants – heu, pardon, « pénibles »-à lire.Ceci dit, je trouve que vous avez parfaitement raison ; mais il est permis de penser que A Blake Bike s’implantera également aux amériques.

    r17777
    Invité
    c’est  très utile d’obliger les nouveaux locaux commerciaux à intégré un garage à vélo, mais si on n’oblige pas non plus en parralèle la construction/rénovation de logment à le faire …. ça marchera moins bien …après les obligation …personnellement , je trouve ça mieux que le modèle incitatif  franco français qui ne fait presque rien avancer du tout .. à part le volume de vente ou de parution d’article de presse écolo!  bref on est de grand blablateurs ici … Place  au obligation légales! ça urge… et sur ce point , bravo les ricains ! PS: une lois ça n’invite… Lire plus »
    wpDiscuz