Les biocarburants de déchets à l’étude en Alberta

La société canadienne Enerkem annonce la création d’un centre de recherche consacré à la production de carburant à partir de déchets, à Edmonton en Alberta.

La société mettra sur pied, conjointement avec la Ville d’Edmonton et l’Alberta Energy Research Institute (AERI), un centre de recherche sur l’énergie avancée. Il se concentrera sur le développement et la démonstration de nouveaux procédés de conversion catalytique pour la production de biocarburants et de produits chimiques verts à partir de déchets industriels non dangereux (générés par les secteurs industriels agricoles, forestiers, de pétrole et de gaz, et autres), ainsi que de déchets solides municipaux.

Ce centre sera adjacent à l’usine commerciale de transformation de déchets en biocarburants, déjà été annoncée par Enerkem, et prête à être construite.

Le centre de recherche inclura de l’équipement de laboratoire, ainsi qu’une usine pilote dotée de nombreux instruments. Il accueillera des chercheurs de l’Alberta et du reste du Canada, particulièrement ceux spécialisés en catalyse thermique. Ils participeront au développement d’une nouvelle ligne d’alcools carburants et d’hydrocarbures.

La construction du centre de recherche devrait être achevée au cours du premier trimestre de l’année 2010. En plus du centre de recherche, cette initiative comprend une usine commerciale de transformation de déchets en biocarburants d’une capacité de 36 millions de litres par année, ainsi qu’une usine de traitement de déchets, construite par la Ville d’Edmonton.

L’usine commerciale de production de biocarburants à partir de déchets a rencontré avec succès les procédures environnementales réglementaires nécessaires et s’est vue accorder un permis pour en débuter la construction.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les biocarburants de déchets à l’étude en Alberta"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ra sun
Invité

Bonne nouvelle pour les Albertans. Avec tout l’argent qu’il y a a Calgary, il est temps d’investir dans les énergies renouvelables à Edmonton qui s’avère être un ville beaucoup plus industrielle et qui a été fortement touché par la crise financière.

wpDiscuz