Les biocarburants font grimper les prix agricoles

Un nouveau rapport publié conjointement par l’OCDE et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) confirme les prévisions de hausse des prix de nombreux produits agricole, imputable à la progression de la demande de biocarburants dans le monde.

L’utilisation croissante des céréales, du sucre, des graines oléagineuses et des huiles végétales pour produire des combustibles de substitution, de l’éthanol et du biogazole entrainera, selone le rapport, non seulement la hausse des prix des produits agricoles, mais également celle du bétail.

Aux Etats-Unis on attend un doublement de la production annuelle d’éthanol tiré du maïs d’ici à 2016. Les prévisions sont similaires pour l’Europe en ce qui concerne les oléagineux (colza en particulier).

Au Brésil, la production annuelle d’éthanol devrait atteindre quelque 44 milliards de litres d’ici 2016, contre 21 milliards de litres environ aujourd’hui. Quant à la Chine, elle devrait voir sa production passer de 2 à 3,8 milliards de litres par an.

Le rapport montre également que la hausse des prix des produits agricoles inquiète plus particulièrement les pays importateurs nets et les populations urbaines pauvres.

De manière générale, la production et la consommation de produits agricoles progresseront plus rapidement dans les pays en développement que dans les pays développés – notamment dans le cas de la viande bovine, de la viande porcine, du beurre, de la poudre de lait écrémé et du sucre. On s’attend à ce que les pays de l’OCDE perdent ainsi des parts de marché pour la quasi-totalité des grands produits agricoles. Ils devraient cependant continuer à être les principaux exportateurs de blé, de céréales secondaires et de produits laitiers.

Au cours des 10 prochaines années, les échanges devraient augmenter de plus de 50 % dans le cas de la viande bovine, de la viande porcine et de la poudre de lait écrémé, de 13 % dans celui des céréales secondaires et de 17 % dans celui du blé.

Les échanges d’huiles végétales devraient quant à eux progresser de près de 70 %.

(src: OCDE)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz