Les changements climatiques : à la poursuite des coupables

Voici les sept grands coupables du réchauffement planétaire : les États-Unis, la Chine, la Russie, le Brésil, l’Inde, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

En effet, selon une nouvelle étude publiée dans Environmental Research Letters, ces pays seraient collectivement responsables de plus de 60 % du réchauffement climatique observé jusqu’en 2005. En outre, pour la toute première fois, on a pu établir dans quelle mesure chaque pays est en cause.

L’étude en question a été menée à l’Université Concordia sous la direction de Damon Matthews, professeur au Département de géographie, d’urbanisme et d’environnement. Au classement direct, les États-Unis sont bons premiers, étant responsables d’une hausse de 0,15 °C de la température mondiale, soit presque 20 % du réchauffement constaté.

La Chine et la Russie causent chacune environ 8 % du réchauffement; le Brésil et l’Inde, 7 %; l’Allemagne et le Royaume-Uni, 5 % chacun. Le Canada est en 10ieme place, après la France et l’Indonésie. Il peut sembler surprenant de voir au sommet du classement certains pays moins industrialisés, comme le Brésil et l’Indonésie. Or, ces pourcentages reflètent les émissions de dioxyde de carbone liées à la déforestation.

Les changements climatiques : à la poursuite des coupables

 

Les changements climatiques : à la poursuite des coupables

 

L’équipe du Pr Matthews a fait appel à une nouvelle méthode dans le cadre de l’étude pour calculer la contribution de chaque pays au réchauffement planétaire. Les chercheurs ont pondéré chaque émission en fonction de sa durée de vie atmosphérique et de la variation de température qu’elle causait. Grâce à des données postérieures à 1750, ils ont pu tenir compte de la contribution du carbone provenant de la combustion de carburants d’origine fossile et du changement d’affectation des terres. Ils ont également pris en considération le méthane, l’oxyde nitreux et les émissions d’aérosols sulfatés.

Les changements climatiques : à la poursuite des coupables

Le Pr Matthews et ses collègues ont en outre procédé à une mise à l’échelle des émissions en fonction de la taille du pays (voir le graphique). Sur la carte, l’Europe occidentale, les États-Unis, le Japon et l’Inde sont gonflés au point d’être à peine reconnaissables. La Russie, la Chine et le Brésil demeurent tels quels, tandis que le Canada, l’Australie et la majorité du continent africain paraissent beaucoup plus minces. Vue sous cet angle, la contribution du Brésil et de la Chine au réchauffement climatique semble raisonnable en ce sens qu’elle est tout à fait proportionnelle à la taille de leur territoire.

Toutefois, lorsqu’on divise la contribution de chaque pays au réchauffement climatique par le nombre d’individus que compte sa population, on observe une tout autre image. Parmi les 20 plus grands émetteurs, les pays développés occupent les sept premières places par habitant, le Canada chute à la troisième place derrière le Royaume-Uni et les États-Unis, alors que la Chine et l’Inde se retrouvent au bas de la liste.

L’étude de Matthews souligne combien les différents pays ont contribué au problème climatique, ainsi que l’énorme disparité entre les riches et les pauvres quant aux contributions par personne au réchauffement climatique. La reconnaissance et la correction de ces disparités peut être une exigence fondamentale pour le succès des efforts visant à réduire le réchauffement planétaire.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Les changements climatiques : à la poursuite des coupables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Teredral
Invité

Il faudra vraiment qu’un jour, nos écologistes nous expliquent pourquoi l’Allemagne est un modèle de la transition écologique.

gaga42
Invité

Ouf, l’article s’est arrété au top7! Avec un top8, la france était dedans, pas passé loin!

Pastilleverte
Invité
Bien entendu sur le seul critère des émissions de CO2 et quand on croit que c’est en lien direct avec la hausse des Temp°, laquelle devient le (quasi) seul critère des “changements climatiques”, rien à dire. Mais ces théories n’engagent que ceux qui en vivent, et bien plus grassement que les personnes opposées au tout-puissant dogme GIECien; Rappellons que le GIEC, dans ses statuts a été créé pour prouver que le “réchauffement climatique” était dû à l’Homme, pas pour faire des études sérieuses et contradictoires sur les nombreux effets et causes ayant un impact sur le climat (dont la Temp°,… Lire plus »
Samivel51
Invité

Cette etude rapporte l’impact cumule depuis 1750, si j’ai bien compris, donc l’impact de ces 20 dernieres annees ne pese pas beaucoup.

Jmn
Invité

Vrai ou faux, en fait tout cela ne sert qu’a justifier de nouveaux impots dans les pays en question. On joue sur la peur et la culpabilite. On compred donc facilement pourqoui les etats finsncent les etudes.

Temb
Invité

On se moque de qui dans cet article? Un top 7 et pourqioi pas un top 6,3? On est 8ème et les allemands et anglais 6 et 7 alors on joue aux donneurs de leçon…. Pour infos Allemands et Anglais sont plus nombreux que nous, ont des pays plus froids et moins ensoleillés… Et dans cette présentation bidon on nous dit quand même que rapporté à la population les classements changent complètement, je parie que la France repasse devant le RU et peut-être même devant l’Allemagne ! Si on Ajoute la correction due au climat, on doit largement les “battre”…

delplane
Invité
SUGGESTION pour un mode de Transport aérostatique à Grande Vitesse (TaGV) grâce au photovoltaïque qui soit économique, écologique et sécuritaire. (conviendrait parfaitement pour les lignes aériennes intérieures en Chine) Communiqué 1 (en Français) « Didier Delmotte, citoyen français, ancien Président fondateur et propriétaire de la compagnie Air Littoral créée en 1972 en France, dirigeant un bureau d’études indépendant, vient de déposer un brevet en Suisse avec extension internationale et a l’honneur de vous présenter un nouvel aéronef révolutionnaire dont l’une des nombreuses applications est un dirigeable à la fois aérostat et avion nommé AEROSTAT-PLANEqui s’inscrit entièrement dans une politique de… Lire plus »
delplane
Invité
SUGGESTION pour un mode de Transport aérostatique à Grande Vitesse (TaGV) grâce au photovoltaïque qui soit économique, écologique et sécuritaire. (conviendrait parfaitement pour les lignes aériennes intérieures en Chine) Communiqué 1 (en Français) « Didier Delmotte, citoyen français, ancien Président fondateur et propriétaire de la compagnie Air Littoral créée en 1972 en France, dirigeant un bureau d’études indépendant, vient de déposer un brevet en Suisse avec extension internationale et a l’honneur de vous présenter un nouvel aéronef révolutionnaire dont l’une des nombreuses applications est un dirigeable à la fois aérostat et avion nommé AEROSTAT-PLANEqui s’inscrit entièrement dans une politique de… Lire plus »
Bonsamaritain
Invité
Le tagv, nouveau mode de transport très économique SUGGESTION pour un mode de Transport aérostatique à Grande Vitesse (TaGV) grâce au photovoltaïque qui soit économique, écologique et sécuritaire. (conviendrait parfaitement pour les lignes aériennes intérieures en Chine) Communiqué 1 (en Français) « Didier Delmotte, citoyen français, ancien Président fondateur et propriétaire de la compagnie Air Littoral créée en 1972 en France, dirigeant un bureau d’études indépendant, vient de déposer un brevet en Suisse avec extension internationale et a l’honneur de vous présenter un nouvel aéronef révolutionnaire dont l’une des nombreuses applications est un dirigeable à la fois aérostat et avion… Lire plus »
fredo
Invité

“Rappellons que le GIEC, dans ses statuts a été créé pour prouver que le “réchauffement climatique” était dû à l’Homme” Il y aurait donc bien selon vous un réchauffement climatique. voulez-vous dire qu’il n’est pas dû à l’homme? Par ailleurs les scientifiques du GIEC sont certainement nettement moins payés que tous ceux qui sont vivent très bien du gaz et du pétrole. Après, si vous êtes d’accord pour payer plus cher vos assurances habitation …

Dan1
Invité
Le problème n’est pas de défendre l’Allemagne ou la France, mais de constater que cette étude met l’Allemagne devant la France dans son classement et pas qu’un peu. En effet, l’Allemagne figure en sixième place et la France en huitième place. Mais il faut aussi regarder ce qui différencie la 6ième et la 8ième place. Et là, c’est un facteur 2 : L’Allemagne est créditée au total d’une contribution au réchauffement de 0,033°C alors que la France n’est créditée que de 0,016°C. Ramené au prorata de la population, l’Allemagne est toujours largement en tête (5ième) avec 0,040°C et la France… Lire plus »
Sviet
Invité

Nous sommes 8ème mais nous produisons 2x moins que la grande bretagne qui est 7 ème, presqu’un gouffre. Celui qui a 2x moins que nous est 15ème, la pollution n’est pas proportionnel !

Sicetaitsimple
Invité

Là, on regarde dans le rétro, ce n’est certes pas ininteressant mais on en fait quoi? PS: l’assertion sous-tendue qui consiste à dire le réchauffement constaté (entre 1800 et 2005) est entièrement et uniquement due aux émissions de GES me parait un tantinet osée….

Nicias
Invité

Dans la mesure ou l’Angleterre est responsable de la colonisation de l’Amérique du Nord et de son industrialisation, faudrait lui mettre sur le dos les émissions des USA et du Canada. En fait c’est eux (on les à aidé un peu) qui ont inventé la machine à vapeur ; ils sont donc coupables et doivent faire le boulot ou payer. Les relevés de température ou d’émissions de CO2 en 1750, ça m’énerve un peu.

zoziau
Invité
L’intérêt de ce palmarès c’est de confirmer, s’il le fallait, que le principal territoire contibuteur au réchauffement climatique c’est celui de la croissance industrielle débridée. On le voit joliment sur ces cartes, nos pays souffrent d’obésité de croissance. On peut éventuellement se réjouir (?) que la France ait historiquement connu un développement industriel inférieur à celui de l’Allemagne et de l’Angleterre. (non, non c’est pas le nucléaire qui nous sauve comme suggéré plus haut) Mais surtout il faut observer la toute petite part de l’Asie et la minuscule part de l’Afrique. Ces continents ont par contre une place de choix… Lire plus »
wpDiscuz