Les chaudières à bois font un carton en Allemagne

En Allemagne, le bois est devenu une alternative intéressante pour le chauffage domestique. Aujourd’hui, l’Allemagne compte environ huit millions de chaudières à bois, avec une augmentation prévue de 200.000 nouvelles chaudières par an. Ce développement s’explique d’abord par l’importance des subventions accordées par l’Etat allemand pour l’utilisation des énergies renouvelables.

En effet, dans le cadre de son programme de stimulation du marché, le gouvernement fédéral soutient l’acquisition d’une chaudière à bois à hauteur de 1360 euros, à condition que son rendement soit supérieur à 90%. Un soutien financier régional peut également être obtenu, comme dans le Land Rhénanie du Nord – Westphalie qui accorde un soutien supplémentaire de 1.500 euros.

Le développement des chaudières à bois est également dû à la forte augmentation des prix de l’énergie fossile. En effet, selon la fédération allemande des entreprises immobilières, le prix de l’énergie de chauffage d’origine fossile aurait augmenté de 50% entre 2000 et 2005. Etant donné la situation tendue du marché mondial de l’énergie, cette situation est amenée à se prolonger. Le combustible bois devient ainsi une alternative de plus en plus rentable.

L’augmentation du nombre de chaudières à bois s’explique enfin par le développement de nouveaux appareils ultra-performants, comme les poêles à pellets à alimentation automatique. Les pellets sont des petits résidus de scierie comme les copeaux ou les sciures. En 2005, 14.000 poêles à pellets ont été vendus en Allemagne, soit un doublement des ventes par rapport à 2004. Le nombre total de poêles à pellets utilisés en Allemagne s’élève aujourd’hui à environ 40.000.

(src : BE – Ambassade de France)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz