Les chouettes pourraient rendre les éoliennes plus silencieuses

Une enquête sur la façon dont les chouettes volent et chassent en silence a permis aux chercheurs de développer un prototype de revêtement de lames d’éoliennes qui pourrait réduire considérablement le nombre de décibels qu’elles génèrent.

Les premiers tests du matériau qui imite la structure complexe de l’aile d’une chouette, ont démontré qu’il pourrait réduire considérablement la quantité de bruit produite par les éoliennes et aussi par d’autres types d’ailes, telles que celles rencontrées dans les ordinateurs (ailette du ventilateur) ou d’un avion de ligne.

L’ajout de ce nouveau revêtement signifierait que les futures éoliennes seraient en mesure de fonctionner à des vitesses beaucoup plus élevées – produisant plus d’énergie tout en faisant moins de bruit. Pour un parc de taille moyenne, cela pourrait signifier plusieurs mégawatts supplémentaires d’électricité.

Le revêtement spécial a été développé par des chercheurs de l’Université de Cambridge, en collaboration avec des chercheurs de trois institutions aux États-Unis. Leurs résultats ont été présentés le 22 Juin à l’Institut américain d’aéronautique et d’astronautique (AIAA).

"Beaucoup de chouettes – principalement de grandes chouettes comme la chouette effraie ou la chouette lapone – sont capables de chasser d’une façon furtive, d’abattre et de capturer leur proie sans être détectés," a déclaré le professeur Nigel Peake du Département des mathématiques appliquées et de physique théorique de Cambridge. "Alors que ce fait est connu depuis des siècles, nous ne savions pas encore, comment ou pourquoi les hiboux étaient susceptibles de voler en silence."

Le Pr. Peake et ses collaborateurs de Virginia Tech, Lehigh et Florida Atlantic Universities ont utilisé la microscopie à haute résolution pour examiner les plumes des chouettes dans leur moindre détail. Ils ont observé que durant son vol, les plumes de l’aile d’une chouette possédaient un revêtement duveteux, qui ressemble à une canopée de forêt, vue de dessus (NDLR : étage supérieur de la forêt). En plus de cet auvent pelucheux, les ailes de la chouette intègrent également un "peigne" flexible de soie régulièrement espacé le long de leur bord d’attaque ainsi qu’un bord poreux et élastique sur le bord de fuite.

Les hiboux pourraient rendre les éoliennes plus silencieuces !

"Aucun autre oiseau n’a ce genre de structure d’aile complexe", a déclaré N. Peake. "Une grande partie du bruit causée par une aile – si elle est associée à un oiseau, un avion ou à un ventilateur – provient du bord de fuite où le passage de l’air sur la surface de l’aile reste turbulent. La structure de l’aile d’une chouette permet de réduire le bruit en adoucissant le passage de l’air qui passe sur l’aile – cela revient à disperser le son de sorte que leur proie ne peut pas les entendre venir".

Afin de reproduire cette structure bien particulière, les chercheurs ont étudié un revêtement qui ‘éparpille’ de la même manière le bruit généré par une pale de turbine. Ils ont recouvert une pale avec un matériau similaire à celui utilisé par les voiles des mariées, et qui, malgré sa structure ouverte, réduit la rugosité de la surface sous-jacente, en abaissant le bruit de 30 dB.

Alors que le "voile de la mariée" fonctionne remarquablement bien en laboratoire, il ne convient toutefois pas de l’appliquer à une éolienne ou à un avion. Grâce à un design similaire, les chercheurs ont mis au point un matériau prototype en plastique imprimé en 3D avant de le tester sur un segment de la taille normale d’une pale de turbine éolienne. Dans des essais en soufflerie, le traitement subit a permis de réduire le bruit généré par une pale de turbine éolienne de 10 dB, sans impact notable sur l’aérodynamique.

Les hiboux pourraient rendre les éoliennes plus silencieuces !

Selon les chercheurs, le revêtement doit encore être optimisé car l’appliquer sur un avion n’est pas une mince affaire et reste beaucoup plus compliqué qu’une éolienne. Préalablement, le revêtement pourrait être utilisé sur une gamme différente d’ailes et de pales. La prochaine étape sera donc de tester ce revêtement sur une éolienne qui fonctionne sur le terrain.

Enfin, une réduction significative du bruit généré par une éolienne permettrait qu’elle tourne plus rapidement, ce qui se traduirait aussi par davantage d’électricité produite.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Les chouettes pourraient rendre les éoliennes plus silencieuses"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

du biodesign pour augmenter la prod , bravo et 10 dB de bruit en moins ce n’est pas rien si l’industrialisation fonctionne aussi bien que le Velcro rebravo! les humains ont déjà beaucoup appris de multiples espèces et utilisés leur caractéristiques aérodynamiques

Pastilleverte
Invité

10 db c’est effectivement très bien. mais j’avais compris que c’étaient surtout les infra sons qui généraient les plus grandes nuisances sur la santé humaine ?

edc10
Invité

Ah, parce que maintenant les éoliennes font du bruit ? Tiens, c’est nouveau … … donc tous les riverains qui se plaignent du bruit et qui sont dédaigneusement classés par la FEE dans la catégories “fous” ? Bizarre …

Magnifique
Invité

Et lorsque que les éoliennes seront devenues totalement silencieuses, on pourra en mettre partout sur les territoire de vie isolés des chouettes qui auront été massacrées par les pales ! c’est déjà le cas … et ce sera encore mieux … continuons à protéger l’environnement avec l’industrie… continuons a gober la sauce verte des industriels car avec du duvet ça passe mieux

maxxxx
Invité

…qu’une éolienne avec des ailes de chasseur, ça va tuer plus d’animaux. Y’a pas besoin d’avoir fait l’X pour comprendre ça.

trimtab
Invité
On peut être pour ou contre des éoliennes et en débattre son point de vue…..Mais il faut arrêter de dire et répeter des gr’osses conneries…….. “……..auront été massacrées par les pales ! c’est déjà le cas … et ce sera encore mieux……..” Le premier causes de déces chez les oiseaux et d’autres ‘volantes’ c’est des vitres…..de votre maison, de votre bureau ou le pare brise de votre voiture……! De nombreuses sources donnent ce même statistque…. Alors ouvrez tous vos fenêtres, et rouler en voiture sans pare brise…si vous voulez sauvez les oiseaux…….les moulins sont pour si peu dans cette histoire… Lire plus »
Reivilo
Invité
@Magnifique pourriez-vous nous donner quelques statistiques sur la mortalité des chouettes due aux éoliennes ? Intéressant de connaître également le phénomène qui fait que ces rapaces qui se déplacent à quelques mètres du sol sont “happées” et massacrés par des rotors situés à 100 mètre de haut. Voilà pour comparaison les chiffres de mortalité par collision avec des véhicules automobiles pour la seule chouette effraie : 20 à 30 000 par an selon la LPO. Sur les routes sont également zigouillés 25 000 mammifères et … 60 billions (60 000 000 000 000) d’insectes ! “Passons” sur les batraciens et… Lire plus »
trimtab
Invité

Great minds think alike…..nos commentaires se croisent..! trimtab

trimtab
Invité
Et n’y a pas que des chouettes à bio-imiter dans cette histoire d’éoliennes: Un de mes posts de 2010 (j’arrive pas à copier le lien) sur les travaux de Dr Fish (!) Ca s’invente pas…! Whalepower research ! Pour répondre à harold, qui se pose des questions sur l’état des ‘recherches’ autour des pales. Autre des question des matériaux, au niveau de la ‘forme’ des pales…..et si on regarder de coté des nos grandes amis les baleines ! : Et ce ‘technologie peut être ‘retro-installé’ sur des éoliennes existantes ! Is Big is Best for Wind ? Balèzezs les baleines… Lire plus »
Dan1
Invité

Je suis tout à fait d’accord, pour sauver les oiseaux il faut tuer les chats : Et tant qu’on y est, il faut aussi éradiquer les castors (pas ceux qui stockent les déchets nucléaires allemands). Après, on verra pour les éoliennes qui, de toute façon façon, ne font pas de bruit, ce qui est très chouette. Si on explique bien le “génocide” au peuple on en fait un génocide vert. L’écologie ça peut être très directif, il faut bien aider la nature !

Herve
Invité

C’est bien Il ne reste plus qu’a les rendre transparentes et je pense qu’elle ne devraient plus poser de problemes pour les riverains…

stephsea0
Invité
que celui qui ne veut pas entendre. Ainsi pourrait parler edc10 et ses les autres pourfendeurs de moulins. On ne pas dire ici que jamais personne n’a été dérangé par le bruit d’une éolienne (un peu de rigueur scientifique), mais on ne peut pas non plus dire que les éoliennes se définissent d’abords pas leur nuisance sonnore. Dans le monde des gros objets mobiles, les éoliennes sont même exemplaires, déjà. Et elles le seront beintôt encore plus, au point de devenir transparentes, ou suspendues à un fil, très haut, très loin du “backyard” (NIMBY) des grincheux égocentrés (pléonasme?). A choisir,… Lire plus »
wpDiscuz