“Les classes moyennes écartées de la transition énergétique”

Le Gouvernement a annoncé fin octobre l’exclusion des appareils de régulation du chauffage des matériels éligibles au Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD) dans le projet de loi de Finances pour 2014.

Pour les organisations professionnelles du secteur** cette mesure limite fortement la portée du plan de rénovation thermique des logements. "Elle risque de surcroît d’impacter une filière composée essentiellement de PME, de TPE et d’artisans" déplorent-ils.

Pour le collectif, la régulation du chauffage est essentielle à la maîtrise des consommations d’énergie. En installant un appareil de régulation du chauffage, les consommateurs disposent d’un outil efficace et à moindre coût (500 euros en moyenne) pour réduire significativement leurs consommations d’énergie, et par là même, leur facture. "Ce système permettrait en effet aux Français de réaliser en moyenne une économie de 120 € à 300 € par an pour une facture annuelle de 1.200 €, soit un mois de facture en moins. Même la meilleure isolation est inefficace si le chauffage n’est pas associé à un bon système de pilotage énergétique" précise t-il.

Une mesure qui pénalise les classes moyennes

Si cette disposition est adoptée, la régulation du chauffage sera non seulement exclue du CIDD, mais aussi de tous les autres dispositifs d’aide publique : "Eco-PTZ, taux de TVA réduit (5,5 %) et prime d’aide aux travaux."

Toujours selon les orgnisations professionnelles, les classes moyennes ne pourront plus investir dans la régulation du chauffage, condition nécessaire de la rénovation thermique de leur logement. Pourtant, la grande majorité des foyers français (60%) ne sont pas encore équipés de ces appareils : "le soutien de l’Etat doit donc se poursuivre."

Toute une filière mise en difficulté

"Pour un dispositif qui représente seulement 5% du coût total du CIDD pour l’Etat, ce sont des milliers de TPE, PME et d’artisans installateurs, de distributeurs et d’opérateurs en efficacité énergétique qui seront lourdement impactés, soit près de 64 000 emplois directs" ont-ils prévenus.


** industriels, fédérations du génie climatique et de la régulation, ACR, la FNAS, la FEDENE, IGNES, PROFLUID, l’UECF-FFB

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "“Les classes moyennes écartées de la transition énergétique”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Luis
Invité

* Pour réguler le chauffage de la maison ou de l’appartement, nul n’est besoin de ces gadgets électroniques. La régulation en un quart de tour de main humaine suffit. Vous pouvez pour cela avoir 2-3 thermomètres dans l’habitation pour vérifier que vous ne chauffez pas trop. Surtout, éviter de se promener en T-shirt chez vous en plein hiver en chauffant à 25°C. Les pulls en laine, c’est une vieille invention toujours d’actualité.

Nicias
Invité

“Ce système permettrait en effet aux Français de réaliser en moyenne une économie de 120 € à 300 € par an pour une facture annuelle de 1.200 €, soit un mois de facture en moins” Si le bidule est rentabilisé en 4 ans, il n’y a pas besoin de subvention. ils se tirent une balle dans le pieds.

Clem1
Invité
Un modèle mécanique et basique coute une 20aine d’euros. Le branchement sur un système de chauffage est très simple, 2 fils. C’est un thermostat tout bête, tout ou rien. Dans mon appartement, ça évite que la chaudière (circulateur) tourne en continu. Pour avoir une température de 20°, la chaudière ne se déclenche que 2 ou 3 fois dans la journée. Le magasin d’en dessous aidant. Avant l’installation de ce dispositif, j’ai consommé en 10 jours, l’équivalent de ce que je consomme désormais en 1 mois. Pourtant je faisais très attention à bien régler mes radiateurs pour qu’ils ne surchauffent pas… Lire plus »
Radionucleide
Invité

il y en a qui se goinfre un thermostat d’ambiance, programmable, sans fil pour, chaudière au gaz: rapide à installer maximum d’économie en gaz mais aussi en électricité (pompe de circulation coupée) 200€ + confort (T° constante) filaire moins de 100€

wpDiscuz