Les députés américains adoptent la loi énergie-climat

La Chambre des représentants américaine a adopté à une courte majorité le projet de loi énergie-climat, qui instaure des limitations de rejet des gaz à effet de serre.

Le texte prévoit des objectifs de réduction de 7 gaz à effet de serre : 17% d’ici 2020 par rapport à celui de 2005, et 83% d’ici 2050. Ces objectifs sont appliqués à l’industrie,au premier rang de laquelle figure le secteur énergétique.

Les producteurs d’énergie devront ainsi faire passer à 12% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique en 2020, et réaliser 8% d’économies d’énergie. Les normes de réduction des émissions sont également imposées aux usines et aux raffineries. Le secteur industriel pourra s’appuyer sur un marché d’échange des droits d’émissions.

Des normes plus performantes seront imposées aux centrales thermiques, et un milliard de dollar d’investissement sera consacré au développement des technologies de capture du CO2.

Du côté du secteur de la construction, les bâtiments neufs se verront imposer des normes de consommation d’énergie : 30% d’énergie de moins d’ici 2012, et 50% d’ici 2016.

Les négociations et tractations ont été délicates. Finalement, le texte a été adopté à une très courte majorité :  219 voix contre 212. Le texte doit toutefois encore passer devant les sénateurs.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Les députés américains adoptent la loi énergie-climat"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tartempion
Invité

Avec – 17 % sur la base de 2005, les discussions de Copenhague risquent d’être chaudes…………… Ils ont bien fait d’attendre l’hiver ! C’est un des pays les plus marqués par les aléas climatiques, mais ils en redemandent peut-être ?

alain843
Invité

de projet de loi tout juste d’être votée aux USA et qui ne concerne que ce pays …

Denlaf
Invité
En plus d’avoir bien lu, vous serez heureux de constater que des efforts considérables seront dirigés vers les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Mieux encore,on ne semble pas vouloir relancer le nucléaire. Petit bémol : une réduction d’émission dans l’atmosphère de 7 gaz à effet de serre de 17% sur la base 2005 ce n’est pas très exigeant si on compare aux recommandations de Kyoto qui se basaient sur 1990. C’est quand même une bonne nouvelle sauf pour le fait que des droits d’émission seront accordés gratuitement (fallait bien faire passer le projet de loi)au fournisseurs d’énergie provenant des… Lire plus »
alain843
Invité
il me semblait bien aussi que Copenhague n’était pas le lieu où se dicute la politique énergétique des USA… ;-))   ps : autre info. du Canada cette-fois et selon l’agence AFP  “suspension du processus de remplacement de réacteurs nucléaires Le gouvernement de la province canadienne de l’Ontario a annoncé lundi la suspension sine die du processus visant au remplacement de deux réacteurs nucléaires, invoquant notamment des “inquiétudes au sujet des coûts” de ce projet de plusieurs milliards de dollars.” Espérons qu’une partie de ces milliards iront crédités le développement des EnR car ici comme ailleurs avant d’inverser les tendances lourdes… Lire plus »
lion
Invité

A Poznan; les pays de l’UE se sont engagés à faire moins 20 % de CO2 en 2020 par rapport à la référence de Kyoto, c’est à dire 1990. Il serait intéressant de voir ce a quoi conduit les moins 17 % des US en 2020 par rapport à leur référence de 1990 pour intercomparer les efforts respectifs

Denlaf
Invité

17% de réduction, pour les U.S.A. en 2020, correspondent à une réduction de seulement 4% par rapport à 1990.

richelieu
Invité

avec un pompiste qui fourgeait des armes dans l’arriere boutique à la presidence penant 8 ans ….. c’est un changement radical de cap là !

wpDiscuz