Les distributeurs de bonbonnes de gaz accusés d’entente

Les 4 distributeurs de bouteilles de gaz français sont accusés d’abus de position dominante et d’entente sur les prix, révèlait vendredi la Tribune.

Selon le quotidien économique, Butagaz (groupe Shell), Antargaz (UGI), Primagaz (SHV) et Totalgaz (Total) auraient reçu fin juillet une notification de griefs de la part de l’Autorité de la Concurrence.

Celle-ci les accuse d’ "Abus de position dominante collective sur le marché de la bouteille et pratiques concertée sur les prix", sur la période 1999-2004. Les 4 groupes se partagent 94% du marché français, ce qui, selon le Figaro, représente 1 milliard d’euros de ventes.

Une enquête avait déjà été ouverte en 2005 par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz