Les Européens moins tentés par la voiture

Suite à un sondage TNS Sofres réalisé à l’occasion du Salon européen de la mobilité, organisé du 13 au 15 juin à Paris, la hausse du prix des carburants semble avoir légèrement fait diminuer l’usage journalière de la voiture dans plusieurs pays européens.

TNS constate une baisse significative dans les pays suivants :

  • Allemagne (-8%),
  • France et Italie (-4%),
  • Suède et République tchèque (-2%)

Toujours selon ce sondage, la voiture aurait été moins employée en ville :

  • Allemagne (pour 59% des sondés)
  • Italie (pour 58% des sondés),
  • France (pour 49% des sondés),
  • République tchèque (pour 46% des sondés)
  • Suède (pour 33% des sondés)

mais aussi sur les longues distances :

  • Allemagne (pour 40% des sondés)
  • Italie (pour 36% des sondés),
  • France (pour 24% des sondés),
  • République tchèque (pour 21% des sondés)
  • Suède (pour 21% des sondés)

Mais si le prix du litre de super atteignait 2 euros, les comportements pourraient changer davantage. Environ 8 personnes sur 10 seraient prêtes à moins utiliser la voiture en ville dans tous les pays sauf la Suède, où 50 % modifierait leurs habitudes.

Cette enquête a été réalisée par téléphone du 6 avril au 12 mai en Allemagne, en Italie, en France, en République tchèque et en Suède, auprès d’un échantillon global de 3.586 personnes âgées de 18 ans et plus.

(src : TNS/SOFRES)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz