Enerzine

Les façades modulaires photovoltaïques ultra-design débarquent

Partagez l'article

La branche solaire d’EDF ENR a annonçé son intention de développer en France une nouvelle technologie basée sur un système de façade modulaire photovoltaïque ultra-design, unique en Europe, après avoir signé fin septembre une convention de partenariat avec Allouis Face InTec®, un spécialiste de la conception de façades « haute technologie ».

A cette occasion, EDF ENR Solaire, GR Groupe, promoteur et constructeur de l’Immeuble et Allouis SA, ont inauguré une centrale solaire photovoltaïque en façade ultra-design, installée sur le bâtiment 911, située à Caluire et Cuire (69).

Non seulement, EDF ENR Solaire commercialisera le système Face InTec® en exclusivité à ses clients, mais il réalisera également les parties ingénierie photovoltaïque et électrique du projet, prendra en charge les démarches administratives jusqu’à la mise en service de la centrale et proposera pour finir un contrat de maintenance. Pour Allouis Face InTec®, l’intérêt est de passer par un expert du photovoltaïque, leader sur son marché, et de bénéficier de sa notoriété et de son réseau commercial présent sur toute la France.

Le système Face InTec® permet l’intégration de panneaux photovoltaïques Micromorph® en façade et garantit une production d’électricité, à la verticale, tout au long de la journée, même par temps nuageux. Il offre également des performances phoniques et thermiques de haute qualité, intégrant les nouvelles exigences de la RT 2012, des labels BBC et BEPOS.

Avec ce concept Face InTec® lancé en 2009, Allouis Face InTec® avait l’idée de rendre actives énergétiquement toutes les parties inertes de la façade.

Les façades modulaires photovoltaïques ultra-design débarquent

Sa performance photovoltaïque est optimisée, comparée à des murs rideaux classiques, grâce à des panneaux photovoltaïques Micromorph®, c’est-à-dire composés d’une couche supérieure de silicium amorphe et d’une couche inférieure de microcristallin. Cette technologie assure un rendement optimal pour une installation en façade, car elle réagit davantage avec la lumière diffuse et se montre moins sensible aux variations de températures que le silicium cristallin.

Il permet aussi de revaloriser des bâtiments tertiaires et industriels, et d’obtenir de meilleurs bilans énergétiques et carbones. En effet, le système Face InTec® permet un gain de performance énergétique. L’indice de performance thermique de la façade est ainsi multiplié par trois.

Ensuite, de par son esthétisme, le système est davantage intégré au bâti, et s’apparente à des solutions de parements vitrés, contrairement à des habillages de façade en couches supplémentaires ou en bardage. Les architectes ont noté la discrétion de la menuiserie du système VEC.

Par ailleurs, le système Face InTec® est conforme aux règles d’intégration au bâti, validées par le CEIAB (Comité d’Evaluation de l’Intégration Au Bâti)

Enfin, grâce aux procédés de fabrication et de pose (système d’éléments préfabriqués), Face InTec® est un système adaptable à tous les types de façade, en construction ou en rénovation, sur des structures en béton ou en métal, et rapide à mettre en œuvre.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    9 Commentaires sur "Les façades modulaires photovoltaïques ultra-design débarquent"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    De plus on pourrait envisager du semi-transparent ou du damier, histoire de marier transparence donc lumière ad hoc et production d’EnR ! Pistes à creuser et consolider ! Bonne continuation ! A+ Salutations Guydegif(91)

    cezorb
    Invité
    Ce serait pas mal que le journaliste qui reprend les communiqués de presse d’EDF fasse un minimum de recherche avant d’écrire ses articles. Ce type de solution, présentée comme « unique en Europe », existe depuis longtemps. Par exemple, nous la proposons depuis 2 ans… Idem pour l’article sur le 9 kWc d’EDF EN annoncé avant-hier. « Cette centrale est la toute première réalisation faisant suite au décret du 4 mars 2011 qui permet l’installation de puissance jusqu’à 9 kWc. » D’abord, ce n’est pas la première. Ensuite, les générateurs de puissance de 3 à 9 kWc en résidentiel n’étaient certainement pas interdits avant… Lire plus »
    Question
    Invité

    Combien d’années pour un retour sur investissement?

    trimtab
    Invité

    « des panneaux photovoltaïques Micromorph®, c’est-à-dire composés d’une couche supérieure de silicium amorphe et d’une couche inférieure de microcristallin…… » Pour information: Sanyo, depuis plus de 10 ans y sont déjà avec leur technologie ‘hybride’ HIT (amorphe+cristallin) et même dans ‘intégration en batiment’ (BIPV) avec de nombreuses installations dans le monde et même leur propre ‘Solar Arc’: Et concernant des panneaux semi-transparent sugérés par Guy, les Sanyo Hit Bifacial sont avec nous déjà depuis plusieurs années: What’s new under the sun ? trimtab

    Fayaboom
    Invité

    Merci Trimtab de rétablir un peu vérité sur l’intégration au bati par pose en façade. Combien de PME du solaire ont déjà réalisé ce genre de produit. Les retours sur investissements y étaient souvent interessants vu la rémunération y afférante. L’initiative EDF-ENR n’a rien de novatrice. Aussi, on se demande pourquoi elle prend un tel echo ici? Alors, Guy, ne dit pas béatement oui à tout ce qui passe sous tes yeux, tu risquerais souvent d’avoir des surprises!

    Guydegif(91)
    Invité
    Sorry Trimtab, ma suggestion n’était pas de booster la prod. en collectant de l’énergie lumineuse des 2 côtés, ce qui est la propriété du BiFacial de Sanyo, mais plutôt de  »laisser passer de la lumière » autant qu’il en faut, pour bureaux ou autres besoins, à l’opposé dune paroi opaque: d’où l’idée de  »semi-transparence » càd une partie de la lumière passe, ou du  »damier » une partie étant opaque (là où PV) et une autre partie transparent (là où vitre), le résultat donnat un éclairage suffisant. Le HIT-Double ou BiFacial n’est donc PAS LA solution dans ce cas. Sorry ! Quant à… Lire plus »
    trimtab
    Invité
    Justement Guy, les Sanyo Double SONT semi transparent, et laisse passer une partie de la lumière. En plus leur ‘face caché’ peut ‘booster la prod’, nous donnant en quelques sorte ‘le beurre et l’argent du beurre !’. Si en plus (même dans un mur vertical face au sud), ils sont placés d’une façon ‘astucieux’ par rapport à l’autres ‘entrées de lumière’ et si les espaces ou sols ‘internes’ sont de couleur clair, pour ‘augmenter’ la ‘réflexion’ de la lumière vers les face ‘internes’ des panneaux, on pourrait même ‘booster encore la prod’ et avoir ‘le sourire de la crémière’ en… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité

    My apologies, cher Trimtab ! Je n’avais pas complètement lu et vu…:  »A double glass structure allows some sunlight to penetrate portions of the panel,… » Voilà donc cette dualité PV + lumière pénétrante ! Très Intéressant pour ces nouveaux bâtiments verre + métal + béton qui fleurissent dans nos villes et sur nos parvis….souvent d’un plutôt bel effet. Si en plus, on peut faire fructufier ces façades vitrées en producteurs PV ! Trimtab, avez-vous vu des réalisations concrètes? Visibles où? Merci de nous dire. A+ Salutations Guydegif(91)

    trimtab
    Invité

    Bien que les exemples montrer ici sont plutot des structure extérieurs, type carport, patio etc, le potentiel des SANYO Double en BIPV (Intégré Batiments) est evident: trimtab

    wpDiscuz