Les fournisseurs alternatifs progressent lentement

Dans son observatoire des marchés de l’électricité et du gaz, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) note que "sur le marché de détail, le marché résidentiel s’ouvre progressivement à la concurrence".

En effet, le nombre de foyers ayant opté pour une offre de marché connaît une augmentation incontestable. Mais le nombre de foyers ayant décidé de franchir le pas du marché libre demeure marginal. 

Au 31 mars, ils étaient 116 000 foyers à payer une offre électrique à prix libre (TaRTAM compris), sur 29,5 millions de foyers éligibles. 112 000 d ‘entre eux ont préféré un opérateur alternatif contre 31 000 au 31 décembre 2007.

Pour le gaz, 128 000 foyers se fournissent désormais auprès d’un nouvel opérateur (autre qu’historique) sur un total de 11 millions. Ils étaient 54 000 au 31 décembre dernier.

Les fournisseurs alternatifs progressent lentement

Le marché est mieux installlé en ce qui concerne le non résidentiel, ouvert à la concurrence depuis 4 ans : 342 000 se fournissent en électricité auprès d’un opérateur alternatif, et 80 000 en gaz. Au 31 décembre, ils étaient 339 000 pour l’électricité, relève la CRE, et 72 000 pour le gaz, ce qui confirme une augmentation constante.

7,2% des consommateurs non résidentiels d’électricité (représentant 12,4% de la consommation) et 11,7% des consommateurs non résidentiels de gaz (représentant 17% de la consommation) ont choisi un fournisseur alternatif.

Les fournisseurs alternatifs progressent lentement

Lors des mises en services effectuées pour les emménagements au cours du 1er trimestre 2008, 23% des consommateurs résidentiels et non résidentiels ont fait le choix d’un fournisseur alternatif de gaz et 3% ont fait celui d’un fournisseur alternatif d’électricité, souligne la CRE.

PAr ailleurs, l’observatoire du premier trimestre 2008 relève une forte progression sur le marché de gros du gaz, alors que l’activité sur le marché de gros de l’électricité est stable. 

Au premier trimestre 2008, le volume des livraisons sur le marché de gros du gaz augmente de 55,5% par rapport au premier trimestre 2007. Sur les mêmes périodes, le marché de gros de l’électricité augmente de 4,8%.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz