Les gaz à effet de serre sous l’oeil d’Ibuki

Ibuki, le premier satellite d’observation des gaz à effet de serre, a été placé en orbite avec succès ajourd’hui.

Peu avant 13 heures, heure locale, la fusée H-2A de Mitsubishi Heavy Industries "s’est envolée en douceur. 16 minutes après le décollage, la séparation de l’Ibuki a été confirmée", relate l’agence spatiale japonaise Jaxa.

Désormais, Ibuki ("souffle" en japonais) bouclera un tour de la Terre toutes les 100 minutes, à 660 km d’altitude.

Il est équipé d’un capteur de haute précision, chargé de mesurer la concentration de gaz à effet de serre en  56 000 points du globe. Tous les trois jours, il transmettra ses mesures non seulement sur les émissions de GES, mais également sur leur mouvement et leur absorption.

Le satellite Ibuki met le sgaz à effet de serre sous observation

Ces informations seront mises à disposition gratuitement aux chercheurs du monde entier.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz