Les investisseurs lorgent sur le minerai d’uranium

Les gérants de fonds de placement s’intéressent de plus en plus aux opportunitées liées à la matière première, constituée par le minerai d’uranium. Le prix de ce dernier a été multiplié par six, passant de 7 dollars la livre en 2001 à plus de 45 aujourd’hui. (voir la brève : L’oxyde d’uranium se vend a 41,50 dollars)

Il existe des produits financiers permettant de miser sur du minerai d’uranium concentré comme par exemple le fond Nufcor inscrit à Londres. Le principe est le suivant. Avec les capitaux réunit, le fond achète et stocke une quantité importante de minerai et spécule sur la tendance haussière du secteur.

Actuellement le marché de l’uranium est extrêmement tendu puisque le minerai extrait ne représente que 60% de la demande, le solde étant couvert par les stocks.

Il faut savoir qu’un gisement d’uranium ne devient réellement opérationnel qu’une vingtaine d’années après sa mise au jour. Comme aucune découverte majeure n’a été enregistrée ces dernières décennies et comme les experts prévoient un doublement du nombre de centrales dans les 20 ans qui viennent, les fonds de placement de ce nouveau genre vont sûrement faire des petits.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les investisseurs lorgent sur le minerai d’uranium"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
diephen
Invité

ça veut dire quoi “lorgent”

wpDiscuz