Enerzine

Les Japonais à l’assaut d’un super processeur solaire

Partagez l'article

Un consortium composé de sept groupes japonais réunissant de grands noms de l’industrie mondiale comme Toshiba, Fujitsu, Canon, Panasonic, Hitachi et NEC s’est donné comme objectif de développer d’ici à 2012 un microprosseur consommant environ 70% d’énergie de moins que les puces actuellement disponibles sur le marché sans en amoindrir les performances.

Selon le magazine Forbes, cette nouvelle puce aurait surtout la capacité d’être alimentée grâce à l’énergie solaire. En gros, cela signifie que les appareils mobiles n’auraient quasi-jamais besoin d’être branchés sur le secteur électrique. Ainsi, le nouveau processeur pourrait être en mesure de fonctionner en cas de longues périodes de pénurie d’électricité…

Cette initiative financée initialement par le ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’industrie à hauteur de 4 milliards de Yen constituerait non seulement un moyen d’alimenter les futurs équipements électroniques portables mais viserait également à contrer l’hégémonie américaine dans l’industrie des processeurs, dominés depuis des décennies par Intel, AMD, Motorola et IBM.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz