Les marchés de gros de l’électricité sont déficients

La Commission européenne vient de publier une étude approfondie réalisée par un consultant extérieur qui constate que les prix des combustibles ont participé à l’augmentation des prix de l’électricité dans l’UE depuis 2003, et que les prix de gros de l’électricité sont nettement plus élevés que ce que l’on pourrait attendre de marchés parfaitement concurrentiels.

L’étude analyse des marchés de gros de l’électricité dans six États membres (Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, Pays-Bas et la Grande Bretagne) sur la période 2003-2005.

A noter, qu’aucune conclusion n’a été tirée en ce qui concerne les marchés français et belge en raison des difficultés rencontrées concernant des données sous-jacentes, comme l’amortissement des centrales nucléaires françaises et l’absence d’un prix de marché fiable pour le marché belge.

D’une manière générale, les résultats de l’étude confirment les conclusions du rapport final de la Commission dans son enquête sur la concurrence dans le secteur de l’énergie, à savoir que la concurrence sur les marchés de gros de l’électricité ne fonctionne pas encore correctement.

(src : Commission Européenne)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz