Les microbots solaires ou l’intelligence de groupe

Des instituts de recherche basés en Suède, en Espagne, en Allemagne, en Italie et en Suisse tentent de développer un nouveau paradigme de "micro-robots" qui pourront être programmés pour exécuter des tâches plus ou moins complexes dans différents domaines comme la surveillance, la microfabrication, la médecine, le nettoyage, etc.

Inspiré d’un essaim d’insectes biologiques, ce nouveau projet baptisé I-SWARM (intelligent small-world autonomous robots for micro-manipulation), est basé sur une technique complètement nouvelle de conception de robots – incluant l’électronique, la télécommunication, la locomotion, le stockage de l’énergie – sur un seul circuit imprimé.

Ainsi, au lieu de souder les composants électriques sur un circuit imprimé comme dans les méthodes classiques, les chercheurs utilisent de la colle conductrice pour fixer les composants sur un circuit imprimé flexible, double faces. Le circuit est ensuite plié pour créer un robot à trois dimensions. Ce dernier est alimenté par un petit panneau solaire capable de délivrer 3.7 Volts.

Les microbots solaires ou l’intelligence de groupe

Les "microbots" se déplacent sur leur trois pattes vibrantes tandis qu’une quatrième agit comme un détecteur de contact.

Ces robots de 4mm pourraient un jour être produit en masse avant de communiquer les uns avec les autres en utilisant des capteurs infrarouges, se regrouper en essaim et accomplir collectivement des tâches.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz