Les nanocombustibles : un futur vecteur de l’énergie ?

Une équipe de recherche à l’université Queen Mary de Londres souhaite déterminer si les nanocombustibles peuvent devenir des vecteurs énergétiques viables dans le futur.

Ce programme dirigé par le Dr Dongsheng Wen et soutenu par Shell Research étudie la combustion de nanoparticules métalliques comme le silicium, l’aluminium et le fer. Ces éléments sont particulièrement intéressants et peuvent être considérés comme renouvelables puisqu’ils sont abondamment présents sur Terre. L’équipe de recherche examine actuellement la combustion de ces nanocombustibles mouillés avec un combustible plus conventionnel comme le gazole. Suivant les résultats, ils évalueront ensuite la combustion des particules seules dites sèches.

Le principe de combustion de ces nanoparticules est relativement simple : c’est une réaction d’oxydation qui intervient entre l’oxygène et le métal. La chaleur générée par cette réaction chimique peut ensuite être utilisée pour effectuer un travail mécanique. Outre les paramètres de combustion, tels que la pression, la température et le travail que cette réaction peut générer, plusieurs interrogations quant aux émissions liées à la combustion de ces nanocombustibles seront évaluées. D’un point de vue environnemental, il sera important de déterminer s’il est possible de capturer toutes les particules métalliques émises. Bien qu’on s’affranchisse avec ces nanocombustibles des problèmes d’émission de dioxyde de carbone, celle du monoxyde d’azote est toujours à prendre en considération. En effet, il est le produit de la réaction entre l’oxygène et l’azote de l’air qui peut intervenir dans une chambre à combustion. Différents scenarii de combustion devront donc être envisagés pour évaluer ces émissions.

Finalement, beaucoup d’inconnues sont présentes dans ce projet et personne ne peut encore dire si ces recherches déboucheront sur des applications concrètes. Cependant, ce programme a le mérite d’être précurseur et d’évaluer le potentiel des nanocombustibles.

BE Royaume-Uni numéro 82 (24/01/2008) – Ambassade de France au Royaume-Uni / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52796.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz