Les ombrières de parking font le plein d’énergie

Le groupe technologique japonais Kyocera a annoncé la fourniture d’un total de 446 modules solaires pour 2 ombrières de parking à Burghausen, en Allemagne.

Les voitures ou les vélos équipés d’un moteur électrique offrent un moyen de déplacement "écologique", suscitant de plus en plus l’intérêt du consommateur. Les conséquences sont un nombre croissant de stations de charge électriques sur le territoire allemand.

L’entreprise BLU“e“ Solar Group GmbH s’est faite installer une ombrière, équipée d’une station de charge pour voitures ou vélos électriques. La station située à Burghausen n’est pas seulement "verte", mais elle est aussi économiquement intéressante pour les usagés : les voitures et vélos électriques sont pour l’instant rechargés sans frais.

Avec ses 248 modules solaires Kyocera (KD215GH-2PU), la première ombrière de parking va développer une puissance de 53,32 kWc, alors que la seconde du même type, équipée de 198 modules solaires, aura une puissance de 42,57 kWc. Particularité ! L’énergie non utilisée par la station de charge est réinjectée dans le réseau électrique.

Kyocera rappelle que dans des conditions d’essais standard, le module haute performance KD215GH-2PU atteint une puissance nominale de 215 watts pour un rendement du module de 14,4 %.

Les ombrières de parking font le plein d'énergie

Par ailleurs, les 54 cellules solaires installées garantissent à l’utilisateur un rendement énergétique annuel élevé. Pour les contacts des boîtiers de raccordement, Kyocera mise sur des connexions soudées, et non sur des assemblages par serrage, garantissant une protection fiable contre les risques d’incendie.

Enfin, un châssis de module solide autorise une haute résistance mécanique : le module résiste à de fortes pressions de vent élevées et à des charges de neige allant jusqu’à 5 400 N/m2.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Les ombrières de parking font le plein d’énergie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Rice
Invité

. S’il s’agit de permettre la création de station de recharge de véhicules électriques, avec plaisir ! S’il s’agit de permettre aux distributeurs alimentaires de “faire du fric” sur le dos du contribuable français en installant des panneaux chinois… non ! Et le simple fait que le gouvernement autorise le retour des ombrières des parkings de supermarchés dans les nouveaux appels d’offres est déjà une indication de l’entêtement et de l’incompétence de ceux qui nous gouvernent (acutellement…).

Lionel_fr
Invité
Je pense qu’un détail m’échappe. L’approche de l’ingé ignorant des tarifs de rachat que je suis, me dit : Utiliser un espace déjà perdu pour la flore (parking) pour le couvrir de panneaux pas cher et alimenter un gros consommateur voisin (distributeur), me semble optimale. Je pense que vous défendez des producteurs français , mais quels sont -ils ? ont ils une chance face à la déferlante low-cost chinoise ? Sans vouloir achever une filière déjà mal en point, Q-Cells a chuté de 10% hier et s’oriente vers une baisse de 15% aujourd’hui.. La bataille de la fabrication est-elle encore… Lire plus »
Nico2020
Invité
Aujourd’hui avec les nouvelles règles, il n’y a plus grand monde qui “se fait du fric sur le dos du contribuable”. Précision, c’est d’ailleurs le consommateur et non le contribuable qui participent aux investissements des infrastructures de production ENR. Ces nouvelles règles ont d’ailleurs fortement contribué à ce que certains investisseurs pro-européens se tournent vers les produits et les prix asiatiques (et la qualité chez certains fournisseurs, n’en déplaise aux nombrilistes…). En effet pour un entrepreneur responsable, le choix entre “pas de projet du tout” et un projet avec panneaux extra-européen mais reste du matériel, installateurs, banquier, assureurs,… français…, le… Lire plus »
Rice
Invité
. Lorsqu’il s’agit de faire de l’électricité d’origine PV pour alimenter la grande surface ou recharger les batteries, je dis OUI. S’il s’agit d’installer des “ombrières” pour faire le commerce de l’électricité via le tarif de rachat, la CSPE et le consommateur/contribuable français, je dis NON. Parce que mon cher Lyonel, ne vous y trompez pas : on a jamais vu une grande surface travailler autrement que pour le profit, et s’ils installent des ombrieres c’est parce qu'”on” (les incompétents gouvernementaux qui ont fixé les tarifs en 2066) leur rachetait l’électricité 0,602 € / KWh !!!! vous comprendrez qu’il n’avaient… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité

“Mais le GGP n’a qu’une obsession : prouver au monde entier que nos choix énergétiques atomiques sont les meilleurs !” Mais… qu’est ce qu’on vient faire là dedans?? On était là, peinard, et vous nous pétez un câble en hurlant des histoires de luttes finales ENRiennes ! Et pour ces histoires de politiques énergétiques, attendons de voir si elles vont passer l’hiver…

Bachoubouzouc
Invité

Et pour en revenir à l’article, c’est clair que la solution des ombrieres PV de parking est excellente : un parking est moche et rien ne peut y pousser de toute façon, ça protège les voitures et les piétons des intempéries, bref c’est tout benef !

Jb
Invité

C’est qu’Enerzine fasse un article sur un projet bidon de chez bidon en Allemagne. Faire des ombrières c’est facile, vous allez au siège de Schneider ou à Green Office à Meudon et vous en trouverez. Avec des systèmes autrement mieux pensés et producteurs que ces pauvres panneaux qui se font de l’ombre mutuellement et viennent en surimposition d’une bête tôle d’acier. On a vu mieux comme intégration !

airsol
Invité

favoriser l’autoconsommation par une prime, le surplus etant acheté par le réseau Cela reduit le problème de pic et de transport d’électricité Les panneaux sont japonais, pas chinois. Les chinois ne fabrique pas que chez eux. Ils viendront peut-etre faire des usines également en France

Rice
Invité
. Juste une précision complémentaire au post d’Airsol… … les panneaux ne viennent ni de Chine, ni du Japon, mais de Kazan en République Tchèque ou Kyocera dispose d’une usine de 150 MW de capacité de production pour la “fabrication” des panneaux destinés au marché européen. Les cellules viennent effectivement des usine japonaises de Yohkaishi ou de Isé. L’usine mexicaine de Tijuana est destinée aux marchés américain et australien ; l’usine de Tianjin en Chine, au marché chinois et l’usine japonaise d’Isé au marché japonais. Du moins il en était ainsi récemment. Mais dans ce monde cruel du photovoltaïque, tout… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité

Votre idée est intéressante et en effet logique, mais malheureusement les voitures électriques n’ont pas une autonomie suffisante pour la majorité d’entre eux (rappelons que les agents de la production comme de la distribution vivent en général à la campagne). Mais une fois que ce problème d’autonomie sera réglé alors oui, pourquoi pas !

mepu
Invité

Je voudrais vous informer que ENERGIES-SOL commercialise son Abri Solaire, avec de matériel EXCLUSIVEMENT CEE, permettant la recharge des véhicules électriques. Nos stations peuvent fonctionner en Autonomie Total avec la possibilité de connexion au réseau en cas de nécessité (24h/24) Quelques stations seron bientôt instalées su Paris Plus d’information : Mario PEREZ Tel 06.03.31.16.48

wpDiscuz