Les panneaux solaires auto-nettoyants expliqués

La technologie développée pour les missions spatiales vers Mars pourrait grandement améliorer la performance des systèmes en énergie solaire sur Terre, cette fois ci, affirment en coeur des chercheurs américains.

Dans une présentation à la réunion annuelle de l’American Chemical Society, les scientifiques ont décrit un revêtement auto-nettoyant de la surface des cellules solaires permettant d’accroître l’efficacité et de réduire les coûts d’entretien pour les installations solaires de grande ampleur.

Ces installations sont généralement placées dans des zones désertiques et arides, où les poussières viennent progressivement se déposer sur la surface des panneaux solaires.

"Une couche de poussière de 4 mm (d’épaisseur) par mètre carré diminue la conversion d’énergie solaire de 40 %" a déclaré le responsable de l’étude Malay K. Mazumder. "En Arizona, la poussière se déposant chaque mois atteint environ 4 fois cette épaisseur. Les taux de dépôt sont encore plus élevés au Moyen-Orient, en Australie et en Inde."

En collaboration avec la NASA, Mazumder et d’autres chercheurs ont développé une technologie auto-nettoyante de panneaux solaires pour une utilisation dans des conditions extrêmes comme sur les sols lunaires et martiens.

"Mars est bien évidemment un environnement poussiéreux et sec", a précisé Mazumder. "Et les panneaux solaires qui devront équiper les rovers (véhicules spatiaux), les futures missions robotisées et habitées ne doivent pas succomber aux dépôts de poussière. Alors pourquoi pas sur Terre !"

Des chercheurs de l’Université de Boston ont mis au point un matériau transparent, électriquement sensible, composé d’oxyde d’indium et d’étain, qui peut être déposé sur du verre ou sur une feuille de plastique transparente qui recouvre les panneaux solaires.

Des capteurs surveillent les couches de poussière et électrisent le matériel si la concentration a atteint un niveau critique.

Lorsqu’elles sont sous tension, les électrodes produisent une onde électrostatique et des forces diélectrophorétiques qui soulèvent les particules de poussières de la surface et les transportent aux bords du panneau. Les chercheurs ont constaté que 90% des dépôts de poussières peuvent être soulevés par le panneaux transparent en moins de 60 secondes.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Les panneaux solaires auto-nettoyants expliqués"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nadia
Invité

Avec les nouveaux verres qui augmentent le rendement de 2 à 3 % et ce dispositif anti-poussières l’énergie photovoltaïque semble avoir un bel avenir ! Encore une fois je dis bravo aux chercheurs pour leur ingéniosité.

Samivel51
Invité

Heureusement que les chercheurs ont un peu plus de jugeotte que les journalistes: “un dépot de 4mm par mètre carré”… Ce qui me rappelle qu’à chaque fois qu’il pleut fort on entend au JT: “il est tombé 50mm par mètre carré”…

Jovial
Invité

bé justement ca veux dire quoi 4mm par m2? s’il s’agit d’une couche de 4mm d’épaisseur, cela me semble enorme….????….

wpDiscuz