Les pays-Bas renforcent leur réseau gazier

Les Pays-Bas vont bénéficier de prêts de la Banque européenne d’investissement (BEI) à hauteur de 500 millions d’euros qui seront consacrés à l’extension et de la modernisation du réseau national de transport de gaz naturel.

Un premier contrat de 375 millions d’EUR a été signé avec la N.V. Nederlandse Gasunie. Une autre tranche de 125 millions d’EUR pourrait être signée fin 2008 ou début 2009, ce qui fera de ce projet l’un des plus importants jamais financés par la BEI aux Pays-Bas.

Ces prêts permettront de financer partiellement un projet de 1,1 milliard d’EUR visant à maintenir la position des Pays-Bas en tant que l’un des principaux pivots du transport du gaz en Europe, grâce à la construction d’environ 300 km de nouveaux gazoducs et des infrastructures connexes.

La plupart de ces équipements seront situés sur l’un des réseaux transeuropéens prioritaires d’énergie (RTE-E) de l’Union. Grâce à ce projet d’extension, Gasunie pourra répondre aux besoins du marché en augmentant la capacité de transport et contribuera à la sûreté de l’approvisionnement aux Pays-Bas et en Europe occidentale.

Depuis 1993, la BEI a accordé des prêts pour un montant total de 92 milliards d’euros pour des projets de réseaux transeuropéens.

Gasunie est une société spécialisée dans les infrastructures gazières et le transport de gaz. Son réseau de gazoducs totalise plus de 15 000 km et, avec un débit de près de 125 milliards de m³, il se classe parmi les plus vastes réseaux européens à haute pression. Le réseau de Gasunie se situe à la jonction entre les importations en provenance de Norvège et de Russie et les exportations vers les pays voisins et le Royaume-Uni.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz