Les pays gaziers d’Asie centrale augmentent leurs prix

A partir de 2009, le gaz en provenance du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan et du Turkménistan sera aligné sur les prix du marché européen.

Suite à un accord conclu mardi avec le géant gazier russe Gazprom, les prix des compagnies nationales Kazmunaygaz, Uzbekneftegaz et Turkmengaz devraient sensiblement augmenter.

Gazprom justifie cette revalorisation par la défense des "intérêts des économies nationales", et la garantie des "livraisons fiables et ininterrompues d’énergie". Il a néanmoins assuré à l’AFP que la hausse des tarifs ne devrait pas avoir d’impact en Europe, compte tenu de la signature de contrats à long termes. Les prix pourraient en revanche augmenter en Ukraine, pays avec lequel Gazprom prévoit de nouvelles négociations.

Le prix moyen de vente du gaz en provenance du Centre de l’Asie et destiné à l’Europe devrait atteindre les 360 dollars pour mille mètres cubes. 354 dollars selon les chiffres donnés par Gazprom.

Le projet de gazoduc européen Nabucco prévoit la conclusion de partenariats stratégiques avec ces 3 pays d’Asie centrale, afin de s’approvisionner auprès d’eux sans l’intermédiaire de la Russie. Le Turkménistan dispose des secondes réserves de gaz au sein de la Communauté de Etats Indépendants (CEI), après la Russie.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz