Les piles rechargeables zinc-air, bientôt une réalité

Une entreprise suisse basée à Staefa affirme avoir mis au point une pile rechargeable zinc-air capable de stocker trois fois plus d’énergie (densité) que des batteries au lithium-ion, tout en coûtant deux fois moins cher.

La société ReVolt devrait commercialiser une pile "bouton" pour appareils auditifs à partir de l’année prochaine.

Elle prévoit également d’intégrer dans les années à venir sa technologie dans des batteries plus volumineuses comme le téléphone portable, et les vélos électriques. Elle commence aussi à développer des batteries à destination des véhicules électriques.

Contrairement aux piles classiques contenant tous les réactifs nécessaires pour générer de l’électricité, les piles zinc-air font appel à l’oxygène de l’atmosphère pour produire du courant.

"A la fin des années 1980, ces piles étaient considérées comme l’une des technologies les plus prometteuses, en raison de leur capacité de stockage à haute densité énergétique" précise M. Gary Henriksen, Directeur du département de l’énergie électrochimique de stockage à "Argonne National Laboratory" dans l’Illinois. Les composants de la batterie reste relativement stable puisqu’ils ne nécessitent pas de matières volatiles, et les piles zinc-air ne sont pas enclins à prendre feu, comme dans les batteries lithium-ion.

Mais après des cycles répétés de charge et de décharge, l’électrode Air peut donner des signes de faiblesse et ralentir ou arrêter les réactions de l’oxygène. La batterie peut ne plus fonctionner si elle sèche ou si le zinc s’accumule de façon inégale, formant une structure qui créée un court-circuit entre les électrodes.

ReVolt précise qu’il a développé des méthodes pour contrôler la forme de l’électrode Zinc (en utilisant certains gélifiants et agents contrôlés) et la gestion de l’humidité dans la batterie. Il a également testé un nouvel électrode Air, qui combine des catalyseurs capables d’améliorer la réduction de l’oxygène de l’air lors de la décharge et de stimuler la production d’oxygène pendant la charge.

Des prototypes ont fonctionné pendant plus d’une centaine de cycles, et les premiers produits commercialisés par la société devraient durer quelques centaines de cycles. ReVolt espère porter ce chiffre entre 300 et 500 cycles, ce qui les rendraient intéressant pour les téléphones mobiles et les vélos électriques.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Les piles rechargeables zinc-air, bientôt une réalité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
zelectron
Invité

Brievement, cet article montre que le procédé ZINC-AIR est économiquement au même niveau que le LITHIUM-ION. On peut se demander comment se fait-il qu’aucune entreprise française ne soit dans le coup, mais les WONDER et Cie n’existent plus grâce à TAPIE et Cie et j’en passe (dans les années 1980 avant l’arrivée de je ne sais qui au pouvoir, il y avait une vingtaine de petites moyennes et grasses entreprises dans ce secteur: merci les politiques!!!)

zelectron
Invité

petites, moyennes et grosses entreprises

marcob12
Invité
L’entreprise semble solide surtout depuis l’annonce de son partenariat avec BASF pour développer notamment des batteries de grande taille. Il est juste un peu étonnant que de tous les couples métal-air, c’est celui-ci qui semble avoir pris le plus d’avance, quand il est un des moins intéressant. Pour mémoire, le potentiel théorique de ses principaux concurrents (Ca,Mg,Al,Li)-air est de (4,6/6,8/8,1/13) kwh/kg quand celui d’une batterie zinc-air est de “seulement” 1,3 kwh/kg. Les problèmes posés à ces couples semblant assez similaires, que ne transposent-ils pas leurs  avancée avec le zinc aux autres éléments. Rien n’indique qu’ils suivent une autre piste. Un… Lire plus »
Piles rechargea
Invité

Ceci est un blog merveilleux avec des informations utiles. J’aime utiliser Duracell batterie rechargeable et de faire mon affaire en le vendant. C’est toujours pas du client. choix dans l’achat piles rechargeables

wpDiscuz