Enerzine

Les premiers parcs solaires en construction au Danemark

Partagez l'article

La société allemande MP-tec, spécialisée dans les systèmes de poursuite solaire (tracker), annonce avoir livré le Skytrap à l’un des premiers parcs solaires danois, en les expédiant de son siège social situé à Eberswalde, près de Berlin, à destination de Nordborg au Danemark.

Le parc solaire est en cours de construction et doit ouvrir ses portes au début de l’année 2011. Les suiveurs solaires à un seul axe qui sont installés dans ce parc fonctionnent avec une commande optoélectronique. Selon le fabricant, "les cellules du capteur de la commande sont extrêmement sensibles et réagissent même lorsque les niveaux d’irradiation globale sont faibles." En utilisant des énergies renouvelables, la société compte réduire ses émissions de CO2 de 10 % en un an.

Skytrap oriente les modules solaires vers le point céleste le plus brillant et, par conséquent, le plus riche en énergie. « Grâce à cette technologie, même lorsque le soleil se cache derrière les nuages, le système de poursuite solaire augmente les rendements à hauteur de 30 %, en comparaison avec un système statique, car Skytrap a été optimisé pour être utilisé dans ce type de climat », a déclaré Roland Wenzel, directeur technique chez MP-tec.

Linak, l’un des principaux fournisseurs de technologie d’entraînement linéaire, a collaboré avec MP-tec. L’équipe de recherche s’est appliquée à concevoir un entraînement à la fois efficace, de longue durée de vie, et d’un entretien nul afin d’éviter d’occasionner des coûts ultérieurs.

Il est prévu que l’électricité générée par le parc solaire alimente l’usine de production de Linak avoisinante. Une fois que les travaux d’installation seront achevés, 500 m² de modules solaires doivent en principe générer 90 000 kilowattheures d’énergie par an. En plus de l’énergie solaire photovoltaïque, Linak va également concentrer son attention sur l’énergie éolienne, le biogaz et l’utilisation de véhicules électriques.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Les premiers parcs solaires en construction au Danemark"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Samivel51
    Invité

    On pourrait imaginer de placer des miroirs sur des bâtiments ou des collines autour du parc photovoltaique, à quelques dizaines, voire centaines de mètres de distance. Si un nuage passe sur le parc et que certains miroirs sont toujours au soleil, ils pourraient pointer l’un vers l’autre et continuer à produire. Y’a peut-être un truc à inventer…

    trimtab
    Invité

    Pourquoi aller se compliquer l’existence avec ‘des mioroirs’ quand on peut installer ce type de ‘tracker’ sur un fond ‘blanc’ ou clair et utiliser des panneaux ‘bifacial'(comme ici): Je suis souvent surpris que ces panneaux ‘bifacial’ de SANYO ne sont pas ‘exploités’ plus souvent dans toutes sortes d’installations, soit en ‘batiment intégré'(BIPV) soit en ‘parcs au sol’ (avec ou sans trackers)afin de tirer un maximum de potentiel de production sans ‘artifice technique’ compliqué. trimtab

    wpDiscuz