Enerzine

Les prix du photovoltaïque continueront de chuter jusqu’en 2025

Partagez l'article

Une enquête réalisée auprès d’experts du domaine montre que jusqu’en 2025 l’énergie solaire deviendra beaucoup moins chère tout en s’améliorant considérablement ; Toutefois, cette tendance ne pourra se maintenir à long terme sans un engagement financier dans la recherche.

En ligne avec la tendance initiée depuis 1980, les prix des modules solaires – la partie produisant de l’électricité – devraient continuer à baisser, selon une nouvelle enquête publiée par Near Zero, une organisation de recherche sur l’énergie à but non lucratif. Cependant, pour que les prix continuent de chuter sur le long terme, il faudra un soutien continu dans la recherche des matériaux utilisés pour la fabrication des modules solaires.

Pour avoir une idée des prix futurs de l’énergie solaire, ainsi que d’autres défis et obstacles que devront faire face l’industrie, Near Zero a mené une enquête quantitative où sont intervenus des experts provenant de l’industrie, des universités et des laboratoires nationaux.

Ces enquêtes restent un moyen de recueillir d’une manière formelle des jugements d’experts sur un sujet. En agrégeant les prévisions réalisées indépendamment par divers experts, les résultats reflètent une certaine stratégie collective que l’industrie solaire pourrait développer, et (ils) permettent également de cerner le degré d’incertitude quant à l’avenir.

L’enquête a demandé aux experts leurs attentes concernant les prix futurs des modules solaires ainsi que les coûts envisagés pour d’autres composantes des équipements solaires. Les experts ont également indiqué combien de puissance d’énergie solaire ils pensaient installer dans les années à venir.

Les prix du photovoltaïque continueront de chuter jusqu'en 2025

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Ces derniers s’attendent à ce que les prix des installations d’énergie solaire chutent suffisamment pour qu’elles deviennent beaucoup plus concurrentielles qu’elles ne le sont aujourd’hui. Ils prévoient ainsi une explosion de la quantité d’énergie solaire installée, (facteur 10 entre 2010 et 2020), une croissance qui devrait se poursuivre à un rythme similaire, au moins jusqu’en 2025.

Les prix du photovoltaïque continueront de chuter jusqu'en 2025

[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Cependant, selon les experts, cette prévision ne deviendra juste que si les prix de l’énergie solaire continuent de baisser dans le temps, ce qui nécessitera des investissements en recherche et développement. Si les prix de l’énergie solaire continuent de baisser comme le prévoit l’enquête, la pleine croissance des installations solaires pourrait être atteint tout en nécessitant moins de dépenses chaque année qu’actuellement. Mais si les prix venaient à se maintenir plutôt qu’à baisser, alors le même développement de l’énergie solaire, au cours de la période 2012 – 2025, coûterait au moins 50% de plus venant s’ajouter à plusieurs centaines de milliards de dollars.

L’étude complète (.pdf) est téléchargeable gratuitement : ici


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    60 Commentaires sur "Les prix du photovoltaïque continueront de chuter jusqu’en 2025"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    De passage
    Invité
    car celui-ci se fout des déclarations de circonstances. On parle aujourd’hui de PV à 1€ le watt pic. Très bien, cela fait 150€ pour 1m² de panneau. Même si ce 1€ tombait à zéro – je vais à la limite pour y voir clair – il restera quand même le prix de la ferraille du cadre et des supports résistant aux vents, de la vitre blindée résistant aux gros grêlons (eh oui, ça existe), etc.. Ce panneau, quelle que soit sa dimension, restera toujours cher à fabriquer et installer, donc le coût TOTAL d’une installation PV ne tombera pas en… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    « Cependant, pour que les prix continuent de chuter sur le long terme, il faudra un soutien continu dans la recherche des matériaux utilisés pour la fabrication des modules solaires. » En substance, ces professionnels du PV nous disent : « Promis, les prix vont continuer de baisser. On sait pas de combien, mais ce qu’on sait, c’est qu’il va falloir continuer de subventionner. »

    Lionel_fr
    Invité
    Les français et les technologies du silicium , c’est un poême. Voici 1 an, RTE écrivait dans ses rapports (toujours en ligne) que la baisse du PV était strictement conjoncturelle et que les prix allaient remonter dés que la surproduction provoquée pas la baisse des tarifs d’achat européens serait terminée. Il n’en a rien été, la baisse a continué , imperturbable, sourde aux prières de notre pauvre monopole et ses technologies en inflation galopante. 30% de baisse plus tard, voilà nos amis pronukes qui discutent le bout de gras en admettant que la baisse continue mais en invoquant les frais… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    « Voici 1 an, RTE écrivait dans ses rapports (toujours en ligne) que la baisse du PV était strictement conjoncturelle et que les prix allaient remonter dés que la surproduction provoquée pas la baisse des tarifs d’achat européens serait terminée. » Est-ce que cette surproduction est terminée ? J’en ai pas l’impression, car l’industrie européenne n’est pas encore complètement morte et l’industrie chinoise continue de plus belle. Quel que chose me dit donc que RTE a raison…

    Lionel_fr
    Invité
    Je pense que vous connaissez peu le fonctionnement d’une supply chain. Plutôt que de faire des prévisions de demande alors que les professionnels confient cette tâche à des logiciels hors de prix. Vous devriez surveiller des critères plus directs : Cours des fabricants, annonces trimestrielles aux actionnaires. On voit bien qu’une partie des fabricants n’a pas survécu à la baisse et généralement vous n’essayez pas d’en savoir plus : la faillite de QCells vous a rendus ivres, certains que le secteur était foutu, vous n’avez pas d’expérience des marchés structurellement déflationnistes. Je dirais même que vous faites un gros bloquage… Lire plus »
    fredo
    Invité
    on va être gentil pour commencer l’année, que je souhaite bonne à tous, RTE a de très fortes chances de se tromper pour 5 raisons simples: -on part de tellement loin avec des avantages intrinsèques tels que le potentiel est extrèmememnt conséquent, -il existe un effet de ciseau entre le prix du PV qui baisse et celui du kwh réseau qui monte. Le parc PV va donc continuer à monter, même si sa part dans la production élec ne faisait que stagner (la consommation élec continue à augmenter), -la parité réseau à base PV a été atteinte dans une certain… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    « C’est un syndrome d’impérialiste chrétien qui ne peut admettre l’existence de cultures fondemmentalement différentes. » Tout ce blabla pour ne pas répondre à une question simple : L’industrie PV mondiale est-elle toujours en surcapacité oui ou non ?

    fredo
    Invité

    il n’y a pas surcapacité, il y a guerre des prix, c’est différent. Mais vous avez raison dans un sens puisqu’il n’est pas prévu d’accroissement des capacités de production mais plutôt d’amélioration qualitative (meilleur rendement) des cellules et modules p17

    Lionel_fr
    Invité
    Tout ce blabla pour essayer de vous expliquer à quel point votre question est en erreur de syntaxe. Il y a quelques jours , nous nous écharpions sur dieu sait quelle pécadille et vous m’objectiez de « justifier l’existence du PV » Je n’ai pas relevé mais quand même… si vous me dites une telle énormité je peux déduire sans grosse erreur que vous cherchez à « justifier l’inexistence du PV » , et ça ce n’est pas rien car vous n’etes pas vraiment neutre dans ce business Réalisez vous qu’il est impossible de garder les pieds sur terre quand on démarre un raisonnement… Lire plus »
    Canular
    Invité

    Actuellement , et sans faire partie d’un groupement de consommateurs , les prix les plus bas sont à 0.40 ct€ le Wc , et l’onduleur de 3kW avec VDE0126 est à 820 € . le kit 3 kW avec bac sous tuiles est à 3140 € HT . Donc celui qui à des goutières chez lui à la possibilité de refaire une partie de sa toiture pour pas cher , avec un petit bonus de rapport ! Mais à mon avis dès que les subventions vont s’arrêter , la vente » intermittente « des EnR fera de même .

    Tech
    Invité

    le nuke fait pousser des oeillères et stop la croissance des neurones ;o) @ de passage et bachou, le photovotaïque ce n’est pas (plus) que des panneaux . les couches minces, des « tuiles » solaires, etc,… permettent de produire en s’affranchissant de « l’alu » et du verre, donc révisez vos calculs! vous ne raisonnez qu’en centralisé et prod de masse et n’arrivez pas à intégrer le niveau des productions et besoins individuels.

    Dujoli
    Invité

    Dans un cas, le tarif de l’intégré au bâti se justifie pour les tarifs d’achat du photovoltaique. C’est visible ici Ce sont des tuiles photovoltaïques, un peu plus cher que de simples panneaux mais tellement jolies. J’aimerais assez pouvoir contribuer à l’essor du solaire avec une maison de ce genre.

    Bachoubouzouc
    Invité
    @ Lionel_fr « Tout ce blabla pour essayer de vous expliquer à quel point votre question est en erreur de syntaxe. » Rappel : Le problème de départ était que vous accusiez RTE de s’être trompé en disant que le prix du PV remonterait à la fin des surcapacités. Ne cherchez donc pas à noyer le poisson. @ Chelya : « Faut excuser bachibouzouc il est dans un secteur où l’on a jamais connu que l’économie planifiée ou tous les investissements sont portés par les états… » Ah oui, bien sûr, j’avais oublié combien la situation était différente pour le PV… Chelya, vous ne… Lire plus »
    De passage
    Invité
    car ça fleurit sec. Alors plus c’est compliqué et intégré au bâti et moins c’est cher? Alors pourquoi les subventionne-t-on encore plus. Je savais que se shooter à la cocaïne allait loin mais faut croire qu’au PV va encore plus loin! Vous verrez, un jour ils nous sortiront le PV lunaire: même la nuit ça marche. Pas si fou que ça, les espagnols l’ont déjà inventé. Selon l’ADEME on va rigoler en 2050: 32GW nuc, 70GW éolien et encore davantage de PV: pour visiter sa cave mieux vaut une lampe de poche, il n’y aura pas de panne de ce… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    « Les producteurs PV ne touchent pas de subvention, c’est EDF qui les touchent. » Le tarif d’achat est une forme de subvention, par l’intermédiaire d’EDF. Faire mine d’ignorer cela tient d’une certaine malhonnêté intellectuelle qui vous caractérise bien. « Comparez ça avec l’EPR en Finlande ou c’est le contribuable français qui va payer tous les surcouts » Les surcoûts de l’EPR finlandais ont été pris en charge par Areva fin 2011 à hauteur de 2,6 milliards d’euros et la dernière augmentation de capital a été payée par l’Etat à hauteur de 300 million d’euros fin 2010. Chelya, nous avons déjà plusieurs fois parlé… Lire plus »
    juanasol
    Invité
    Bonjour L’industrie photovoltaïque n’est pas subventionnée ; l’industrie nucléaire, elle, nous coûte et nous coûtera de plus en plus cher : la recherche coûte des fortunes, la construction de centrales idem, la gestion des déchets incommensurables que nous léguons aux générations futures idem, la gestion des accidents qui nous pendent au nez compte tenu de la vétusté des centrales (le risque d’accident s’accroît plus elles sont obsolètes, ce qui sera le cas bientôt en France) coûte des fortunes et surtout des vies ! Alors investissons très vite dans les énergies renouvelables, pour plus de rentabilité et surtout plus d’espoir de… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    Juanasol, vous aussi, vous mentez « L’industrie photovoltaïque n’est pas subventionnée » Si, elle est subventionné via des tarifs d’achat par EDF, eux même financés pour partie par la CPSE (taxe sur la facture d’électricité), pour partie par un déficit de cette CSPE (à la charge d’EDF, 5 milliards d’euros à ce jour). Le photovoltaïque aura été subventionné en 2012 à hauteur de 1,39 milliards d’euros (32,3% de 4,3 milliards d’euros), tout ça pour de l’ordre de 3 TWh de production électrique (soit trois mois de production d’un EPR). Cela fait quand même une subvention de l’ordre de 400€/MWh au dessus du… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    A Juanasol. Je vois que le mensonge ne vous étouffe pas : « L’industrie photovoltaïque n’est pas subventionnée » Indirectement, le photovoltaïque va recevoir 1,5 milliards de subvention en 2012 et devrait dépasser les 2 milliards en 2013 (selon la CRE). D’ailleurs le président de la CRE commence à assurer ses arrières en mettant le gouvernement en garde contre les cachotteries (les fameux coûts cachés) et l’absence de courage vis à vis des Français. J’ai quand même une question : Juanasol, êtes-vous payé pour discréditer les promoteurs des EnR avec vos assertions fantaisistes ?

    Bachoubouzouc
    Invité
    « la recherche coûte des fortunes, la construction de centrales idem, la gestion des déchets incommensurables que nous léguons aux générations futures idem, la gestion des accidents qui nous pendent au nez » Histoire d’enfoncer le clou : Le rapport de la Cours des Comptes de janvier 2012 a chiffré (voir le récapitulatif p269) la construction du parc REP à de l’ordre de 100 milliards d’euros pour une production actuelle de 11 000 TWh, soit de l’ordre de 9€/MWh (sachant qu’on peut considérer ce parc comme étant à mi-vie). Le rapport part d’un devis de l’ordre de 20 milliards d’euros pour le… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    A Chelya. « Les producteurs PV ne touchent pas de subvention, c’est EDF qui les touchent. » Expliquez-nous en détail comment EDF fait pour toucher les subventions en achetant les kWh des producteurs photovoltaïque ??

    Sicetaitsimple
    Invité
    Je ne vais pas parler de CSPE….promis. Personnellement, si les promesses sont tenues, ça me parait une bonne nouvelle pour une raison simple: c’est que dans les pays qui (1) ont une forte croissance des besoins en électricité (2) sont souvent situés dans des coins plus ensoleillés que l’Europe continentale et (3) ont des coûts de main d’oeuvre plutôt faibles (coûts des structures support,d’installation,…) , le PV pourrait « naturellement »(sans subventions) devenir un moyen comme les autres de produire de l’électricité, avec bien sûr les caractéristiques qu’on lui connait notamment celle d’avoir du mal à produire la nuit, qui font qu’il… Lire plus »
    fredo
    Invité

    et un bon gros mensonge de Bachou: « (sachant qu’on peut considérer ce parc comme étant à mi-vie) » Vous donnez des ordres à l’ASN maintenant? Comment pouvez-vous affirmer que le parc est à mi-vie à la place de l’ASN alors que les centrales ont été conçues pour durée vie 30 ans? Au passage si vos chiffres sont basés sur la durée de vie, on a un problème. Au-delà des chiffres, c’est votre attitude anti PV qui devient suspecte. Plus les prix du PV baissent, plus vous êtes agressif, on devient nerveux Bachou?

    Dan1
    Invité
    Reste que bachoubouzouc est plus près de la vérité que Juanasol qui colporte des mensonges plus gros que lui. Le parc nucléaire historique a déjà produit environ 11 000 milliards de kWh et selon les rapports, il pourrait encore en produire entre 7 000 et 16 000. Le rapport Charpin-Dessus-Pellat du Juillet 2000 envisageait entre 18 111 milliards de kWh pour une durée de vie de 41 ans et 20 238 milliards de kWh pour 45 ans. Mais évidemment, en faisant varier les hypothèses de durée de vie et de facteur de charge, on peut faire plus. Notons qu’en France,… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    « et un bon gros mensonge de Bachou: « (sachant qu’on peut considérer ce parc comme étant à mi-vie) » » En effet, j’ai oublié de préciser « sous réserve de l’accord de l’ASN ». Et quant à la mi vie, je m’appuie sur le retour d’expérience des américains et sur le fait que le vieillissement actuel de nos cuves nous permette de l’envisager sans trop de problème (avec évidemment quelques travaux). « Au-delà des chiffres, c’est votre attitude anti PV qui devient suspecte. Plus les prix du PV baissent, plus vous êtes agressif, on devient nerveux Bachou? » Non. C’est juste que plus le temps passe et… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    Voilà ce que donne un mix électrique d’un grand pays industrialisé qui possède 30 GW d’éolien + 30 GW de PV :

    Sicetaitsimple
    Invité

    Reconnaissons que la remarque de Fredo était « pertinente »….vous avez « politiquement » été un peu vite! Mais bon…je pense comme vous! Pour le PV, je vous propose une autre lecture 3 ou 4 posts plus haut, qui nous éloigne un peu des problèmes franco-francais et de ce satané débat débile sur les coûts totalement différents des « parcs existant(et prolongeables) » vs »parc à construire ».

    Dan1
    Invité
    Et rappellez-vous que la parc nucléaire historique qui aurait coûté, coûte et coûtera 228 milliards d’euros (selon la CdC) pourrait rapporter plus de 1 000 milliards d’euros… sans forcer. En effet, en vendant en moyenne les kWh à 5 centimes d’Euros et en en produisant au total 20 000 milliards, on arrive tout simplement à 1 000 milliards d’Euros de recette. Pas mal pour un vieux système ! Mais ce vieux système a déjà produit 11 000 milliards de kWh (c’est un fait établi et incontestable) qui ont été immédiatement vendu. Admettons un prix moyen de 4 centimes d’Euros (Euros… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    Bon ben j’avais raison. L’industrie PV est bien en surcapacités. Vous avez donc accusé RTE à tort (et sans preuves évidemment). Et c’est le président du SER qui le dit : « Nous avons des capacités de production trop élevées par rapport à la capacité du marché. » Sinon la position du SER est comme d’habitude très drôle : « il faudra un vrai plan solaire pour sortir des mécanismes aidés » Traduction : Il faudrait un vaste mécanisme d’aide pour sortir des mécanismes aidés. L’arnaque habituelle. Pathétique.

    Sicetaitsimple
    Invité
    Effectivement, la position du SER est complètement schizophrène, mais que voulez vous, c’est le propre d’une organisation professionnelle…. Si j’ai bien compris, on repart (ou on insiste) sur un système d’appel d’offres. Pourquoi pas pour des systèmes un peu innovants, pour le reste il vaut mieux baisser le tarifs réglementés car les résultats des AO sont généralement supérieurs ( en €/MWh) aux prix des tarifs en vigueur…. Bref, une prime à l’innovation oui, pour le reste la messe est dite et que le moins cher (chinois ou autre) se débrouille dans le cadre de tarifs en diminution régulière avec impact… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Voici un article de Sciences et Avenir qui m’attriste : On y lit notamment : ALLEMAGNE. La capacité de production d’énergie éolienne et solaire équivaut déjà en Allemagne à celle des 58 réacteurs nucléaires français, qui fournissent 75% de l’électricité en France. Comment un magazine scientifique peut écrire de telles inepties, ou à tout le moins des choses volontairement ambigües ! Voyez le commentaire en bas : « La capacité de production d’énergie éolienne et solaire équivaut déjà en Allemagne à celle des 58 réacteurs nucléaires français, » Il ne faut quand même pas pousser vos arguments jusqu’au ridicule. D’abord le coût… Lire plus »
    fredo
    Invité

    merci pour cet article intéressant. Vous avez omis un passage important: « Il s’agit de s’orienter vers de la consommation locale au niveau d’un bâtiment mais aussi d’un îlot urbain ou rural, sans renvoi sur le réseau à longue distance » ce qu’on appele aussi smart grid ou réseau intelligent au niveau local. Après reste à voir comment ça peut s’organiser au niveau d’un poste source, c’est étudié activement par EDF SEI dans les DOM. EDF SEI indique que le réseau absorbe jusqu’à 30% de production ENR par rapport à conso instantanée de ces petits réseaux élec.

    Sicetaitsimple
    Invité

    « Locale au niveau d’un bêtiment ». Ca veut bien dire « sans tarif d’achat », non?

    Dan1
    Invité

    Mais pour consommer local la production photovoltaïque, il n’y a rien à inventer au niveau du tarif, puisque l’option existe déjà : C’est vente en totalité ou vente des surplus : Le hic c’est que visiblement, les consommateurs propriétaires de PV préfèrent largement tout vendre à EDF et donc s’approvisionner totalement chez le méchant EDF qui devient le bon acheteur !

    Sicetaitsimple
    Invité
    Il n’y a rien de faux! La capacité  » la puissance installée » PV+éolien en Allemagne est bien (en gros, 60000MW) égale à la capacité nucléaire en France! Coté production ( ce qui n’est effectivement pas pareil), c’est un peu différent… C’est juste pour préciser, je ne vous apprends rien… PV+eolien allemagne en 2012: env. 75TWh Nucléaire France en 2012: env. 400TWh Avec environ 5 fois plus de puissance installée (env. 150GW de PV et 150GW d’éolien, ça devrait produire à peu près la même chose, sauf que ça va être un peu compliqué à gérer les midis de printemps-été ou… Lire plus »
    Tech
    Invité
    à sicétaitsimple Ah ce que vous êtes moqueur ;o) mais le principal que ce soit sur le mode ironique ou convaincu c’est que petit à petit tout le monde comprenne qu’ il faut en passer par le stockage. pour le niveau de stockage, puisque vous allez reposer la question, je vous renverrai au dimensionnement du thermo hydraulique pour réguler le nuke. est ce qu’à l’époque on a ergoté sur la construction (ou la destruction!) de ces usines hydro et/ou thermiques, et sur la mise en place de STEPs (il reste un paquet de sites à équiper!)? c’est bien sur du… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité
    Moqueur, que nenni. J’attends juste une réponse à la question que je vous adressais le 2/01 à 22h58: « Alors, ça donne quoi (en capacité et en coût) pour la semaine de conso d’un particulier moyen (hors chauffage, n’exagérons rien!) avec 9kW de PV sur son toit, entre début Novembre et fin Février? Parce que si on ne parle pas chiffres, on peut toujours réver…. Si vous avez un autre exemple en tête, pourquoi pas, celui que je cite est juste un parmi d’autres.  » Donc j’attends vos chiffres avant de me moquer, que je repose la question n’est pas une… Lire plus »
    Tinouvo
    Invité
    Cette tendance baissière n’en demeure pas moins a minima une bonne nouvelle pour les ZNI et bon nombre d’autres zones géographiques … …dont certaines que les plus pro-nucléaire frémiraient de voir se lancer dans des programmes nucléaires … civils. Bien que nié, (à des égards différents en France ou en Iran) sur ce plan là, l’adossement du civil au militaire est un secret de polichinel.(risque nationnal, enjeux géostratégiques). Surcapacité et dumping m’ammène à me demander quels intérêts peuvent bien avoir les chinois à investir à perte dans une filière si nébuleusement aléatoire ? Cette manie de vouloir travailler ! Ou… Lire plus »
    Tech
    Invité

    ma réponse sera ce que vous a répondu lyonel dans les liens que vous avez fournis et en démontrant l’inutilité: 2. transférer le budget initialement réservé à la pointe vers l’investissement en stockage c’est un début. et la fonction créant souvent l’organe, vous verrez qu’avec la progresssion des véhicules électriques un bon nombre de propriétaires vont se préocuper d’avoir du stockage pour garantir leur « chargement ». ce sera du stockage ‘non planifié’, mais bien réel.

    Sicetaitsimple
    Invité

    mais je n’ai rien compris à votre réponse….de la première jusqu’à (et surtout) la dernière phrase.

    Tech
    Invité
    je le concède, ce n’était pas clair,pas relu et en faisant plusieurs choses en même temps! rephrasé: lyonel_fr vous a déjà répondu sur le sujet du stockage dans un des liens du liens que vous m’avez fourni plus haut. une partie de sa réponse que j’ai reprise était: de transférer le budget réservé à la production supplémentaire pour la pointe vers le stockage. (vous parliez du financement, ce financement existe donc, il s’agit de l’utiliser d’une autre façon!) le dernier paragraphe voulait dire que l’usage en croissance de moyens utilisant l’électricité par les particuliers comme les véhicules électriques par exemple,… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité
    Je ne sais pas exactement ce que Lionel a répondu, mais il faudra juste m’expliquer ce qu’est « le budget réservé à la pointe supplémentaire »… Concernant le VE ou le VE hybride rechargeable, je ne crois pas avoir jamais caché ma sympathie de principe pour ces technologies ( je pense même avoir déjà dit que j’éspérais bien un jour avoir un hybride rechargeable ). Simplement, même si le déveoppement de ces technos peut effectivement faire baisser les coûts des batteries, ça n’apporte en aucun cas une solution au Graal du stockage intersaisonnier voire même en étant pragmatique à un stockage hebdomadaire.… Lire plus »
    Tech
    Invité
    alors dites-moi votre consommation parceque le stockage en dépendra! chauffage électrique?, clim? pompes à chaleur, puits canadiens? frigo et congel AAA+? idem pour machines à laver linge, vaisselle triple vitrage? récupération d’eau (pompe) conso des PC, Télés , box téléphones, éclairage LED? ? bricolage (machines outils? outillage sur batterie et niveau d’utilisation pour un certain nombre d’équipement un phasage des utilisation, réduit le besoin en stockage et des priorité peuvent être appliquées donc indiquez-moi si vous avez fait le calcul la puissance absolument nécessaire uniquement la nuit ? et pourquoi ne pas compléter par une mini éolienne. et noubliez pas… Lire plus »
    louisr
    Invité
    1°) « En substance, ces professionnels du PV nous disent : « Promis, les prix vont continuer de baisser. On sait pas de combien, mais ce qu’on sait, c’est qu’il va falloir continuer de subventionner. » Vous êtes au courant que la recherche et développement est en règle générale basée sur des investissements privés ? 2°) « Si, elle est subventionné via des tarifs d’achat par EDF, eux même financés pour partie par la CPSE (taxe sur la facture d’électricité), pour partie par un déficit de cette CSPE (à la charge d’EDF, 5 milliards d’euros à ce jour). » A votre avis, qui a gagné… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    « Vous êtes au courant que la recherche et développement est en règle générale basée sur des investissements privés ? » Oui, des investissements privés rendus possibles par des bénéfices privés obtenus grâce à des subventions publiques. « A votre avis, qui a gagné le plus d’argent dans le PV avec ces subventions intégrées dans la CSPE ? Je vous le donne dans le mille, EDF Energies Nouvelles, filiale d’EDF. » Et alors ? EDF EN a certes gagné du chiffre d’affaire avec les ENR, mais a rendu un service en échange. EDF a aussi des coûts, des salaires à payer, etc. Cela ne… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    A louisr. « A votre avis, qui a gagné le plus d’argent dans le PV avec ces subventions intégrées dans la CSPE ? Je vous le donne dans le mille, EDF Energies Nouvelles, filiale d’EDF. » Votre affirmation est purement gratuite et fondée sur du vent, car vous serez incapable de prouver ce que vous dites. Ou alors, démontrez nous qu’EDF peut gagner de l’argent avec la CSPE. Mais cela va être très difficile : Vous êtes prêt pour la démonstration ?

    Sicetaitsimple
    Invité
    Diagnostic en ligne? Merci d’avance! Alors comme la question et de savoir quel stockage il me faudrait pour satisfaire ma consommation d’électricité avec une installation PV de 9kW sur mon toit, on va prendre (pour vous simplifier la vie) quelques hypothèses simplificatrices. Disons que: -« ma » consommation annuelle est de 8760kWh ( 1kWh/h en moyenne), ce qui n’est pas déconnant surtout si j’arrive à installer 9kW sur mon toit, je n’ai pas un studio….. – « mon » installation PV de 9kW n’est pas totalement optimisée ( ou je suis plutôt au Nord de la Loire) et produit (coincidence) 8760kWh/an ( c’est tout-à-fait… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité

    Si vous trouvez que j’exagère en termes de consommation, vous pouvez faire l’exercice avec 2/3 de 8760kWh pour ma consommation annuelle et une installation PV de 6kW qui produit 2/3 de 8760kWh, le profil restant le même, ça ne me gène absolument pas. A vous lire.

    Tech
    Invité
    vous êtes décidément très très moyen, plus que la normale ;o) et votre tableurattitude n’est pas appropriée à votre cas personnel, c’est ce que j’ai essayé de vous faire comprendre par l’inventaire des usages. En changeant 1 ou 2 paramètres, et/ou des habitudes de consommation vous pourriez soritr complètement de ces « moyennes ». exemple faire tourner le lave vaisselle ou leur lave linge à 14 heures plutot qu’après 20 heures ce que doivent bien sur faire des utilisateurs inclus dans les fameuses moyennes (de 2005 !)! si je vous donne une réponse il faudra me payer la consultation ;o) vos tableaux… Lire plus »
    Tech
    Invité

    quelques précisions par rapport au précédent post je serait plutôt favorable à un stockage h2 et toute la chaine qui va avec. et je me souviens avoir lu un cout de 250 euros le kWh de stockage de froid ce qui n’est pas trop mal pour quelque chose de peu développé!

    Sicetaitsimple
    Invité
    …me dites vous. Ah oui, je sais, il est toujours plus facile de blablater sur stockage par ci stockage par là sans jamais se poser la question de regarder ce que ça peut donner avec des vrais chiffres . Je ne pense pas que le profil (réparttion en cours d’année) de la consommation d’un consommateur moyen ait beaucoup changé entre 2005 et 2013 . Por le reste de votre « remplissage », c’est encore du blabla pour faire bonne figure: calculez donc ce que peut stocker 30 batteries au plomb (et combien de temps elles dureront?), effectivement l’air comprimé pour l’individuel n’a… Lire plus »
    wpDiscuz