Les promesses du plastique conducteur d’électricité

Rhett Smith, Professeur de chimie à l’université de Clemson (Caroline du Sud – USA) va recevoir une dotation d’un peu moins de 600 000 dollars au travers d’un prix attribué par la NFS**  afin d’étudier plus en avant des matériaux inorganiques légers, minces et flexibles ayant la propriété de conduire l’électricité.

"La plupart des applications ciblées à affichages souples sont ultraminces, comme la télévision, les écrans d’ordinateur ou encore les écrans portables électroniques" a déclaré le professeur. Et d’ajouter, "… une autre application qui pourrait avoir un impact encore plus grand concerne la production d’énergie solaire par la technologie des cellules solaires en couche mince, une alternative potentiellement moins chère que la production électrique à base de pétrole ou de charbon."

La recherche fondamentale exercée par Rhett Smith a pour but de découvrir non seulement la façon dont la matière plastique est créée et organisée au niveau moléculaire mais aussi de constater à la fois l’intéraction des matériaux entre eux et leur conductivité électrique.

Les promesses du plastique conducteur d'électricité

Les photos ci-dessus montrent comment le plastique s’organise autour de la lumière ultraviolette. Parce que les matériaux plastiques absorbent et émettent différentes couleurs de la lumière, ils restent de bons candidats pour les systèmes d’affichage et les cellules solaires.

** National Science Foundation

[Credit : Clemson University]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz